Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

La 28e Session ordinaire de l'Union africaine s'est penchée le lundi 30 janvier 2017, sur le renouvellement de ses instances dirigeantes. Après l'élection du tchadien Moussa Faki MAHAMAT à la présidence de la Commission, les portefeuilles "Paix et sécurité", "Affaires politiques", "Infrastructures et Energie", "Affaires sociales", entre autres devraient être pourvus, en tenant compte de la qualification et de l'expérience des candidats.

L’Union pour la renaissance/Parti sankariste a organisé son deuxième congrès ordinaire les 27, 28 et 29 janvier 2017. Placé sous le thème : «Le sankarisme à l’épreuve de sa participation à la gestion du pouvoir d’Etat», ce congrès a été l’occasion pour le parti de l’œuf de faire le toilettage de ses textes et de faire un bilan analytique et prospectif de sa décision de rejoindre la majorité présidentielle.

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a organisé, le jeudi 26 janvier 2017 à Ouagadougou, une conférence publique sur le thème : « La participation citoyenne à la politique de sécurité : enjeux et  défis ».

Le premier Conseil d’administration du secteur ministériel de l’année 2017 du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure a débuté  ce vendredi 27 janvier 2017 à Ouagadougou. C’est le 1er responsable du ministère, Simon Compaoré, qui a donné le top de départ des travaux.

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants par un décret datant du 17 janvier 2017 a procédé à la radiation du général de division, Yacouba Isaac Zida des effectifs des forces armées nationales pour compter du 26 février 2016 au motif d’absence irrégulière de plus de 6 jours. 

Dans cette lettre ouverte parvenue à Fasozine, le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique (SYNAGRH) dénonce «une sélection clientéliste» des organisations syndicales. Pour le SYNAGRH, restreindre la participation à cette instance à la dimension des centrales syndicales prédisposerait le gouvernement à un traitement partiel des préoccupations et à une division des travailleurs. »
 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a regagné Ouagadougou dans l’après-midi de ce mardi 24 janvier 2017 après un bref séjour à Niamey, au Niger. Il y était pour prendre part à la 2e Conférence extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Autorité de développement intégré de la région du Liptako-Gourma (ALG). Cette rencontre s’est soldée par l’adoption d’une convention révisée, axée sur la question de la sécurité. Annonce faite par le chef de l’Etat au cours d’un point de presse à sa descente d’avion.

Le général Djibrill Bassolé, incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) dans le cadre de l’enquête sur le putsch de l’ex Régiment de sécurité présidentielle en 2015, est hospitalisé dans la capitale. Le parti qui le soutient, la Nouvelle alliance du Faso, demande au gouvernement et à la justice militaire à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de lui garantir les soins appropriés pour son rétablissement.

Moins d’une semaine après le verdict de l’affaire caporal Madi Ouédraogo et 28 autres, le commissaire du gouvernement, Alioune Zanré, accompagné du directeur des enquêtes de la police judiciaire, le lieutenant-colonel Sam Djiguibou Ouédraogo, ont jugé utile « de lever toute équivoque sur un certain nombre d’interrogations sur le déroulement de la procédure ».  C’est au cours d’une conférence de presse tenue ce 23 janvier 2017, qu’ont été faits ces éclaircissements qu’on peut présenter de si chers pour la défense dans ledit dossier.   

L’Union pour la renaissance/Parti sankariste (Unir/PS) organise son deuxième congrès ordinaire les 27, 28 et 29 janvier prochain. En prélude à cet important évènement dans la vie du parti, les responsables ont animé une conférence de presse ce lundi 23 janvier 2017 à Ouagadougou. Occasion pour Athanase Ilboudo, président du comité d’organisation du congrès, de revenir sur la fusion entre le parti et le Conseil national pour la renaissance/Mouvement sankariste (CNR-MS).

Dans cette déclaration, l’Association des journalistes du Burkina (AJB) condamne l’agression et les intimidations de toutes sortes dont le journaliste Ali Compaoré de la RTB/Télé serait victime en raison de ses prises de positions politiques lors de débats dans les médias.

Lors d'une conférence de presse animée jeudi au centre de presse Norbert Zongo, le président du Conseil national pour la renaissance/ Mouvement sankariste (CNR-MS) a porté à la connaissance des hommes de media de la dissolution de son parti lors d'un congrès extraordinaire tenu le 15 janvier 2017 à son siège.