Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

Ceci est la réponse apportée par l’Unité d’action syndicale (UAS) au Premier ministre Paul Kaba Thiéba qui avait convoqué les syndicats le 25 février dernier pour évoquer la question récurrente de la grogne sociale conduisant à la tenue «intempestive» de grèves.

Ceci est le compte-rendu de la réunion de l’Opposition politique d Burkina Faso tenue à Ouagadougou le 28 février 2017

Voici le message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), parti du chef de file de l'opposition, à ses militants à l’occasion de son septième anniversaire.

Se sentant visé par le communiqué de la Nafa qui le rendrait responsable de la dégradation de l’état de santé du général Djibril Bassolé, actuellement détenu pour son implication présumé dans le putsch de 2015, le MPP, parti au pouvoir, répond. 

«Une délégation de la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation nationale (Coder) conduite par son président, Maitre Gilbert Noël Ouédraogo, a rencontré ce lundi 27 février 2017, la Coalition des Forces Démocratiques pour un vrai Changement (CFDC) au bureau du Président Zéphirin Diabré. La Coder, initiatrice de la rencontre, est venue informer la CFDC de sa démarche relative à la réconciliation nationale.

Le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba a reçu en audience une délégation du Parlement allemand, le lundi 27 février 2017.

La Nouvelle alliance du Faso (Nafa) s’alarme, dans la déclaration suivante, de l’Etat de santé de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé , incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (Maca) pour son implication présumée dans la tentative de putsch contre les autorités de la transition en septembre 2015. Le parti réclame son évacuation à l’étranger pour des soins médicaux appropriés.

Boureima et Vinsou Sanou. (Photo SM)

Une fête en l’honneur du maire de Bobo-Dioulasso, Boureima Sanou. C’était le samedi 25 février 2017 au village de Léguéma, son patelin.

Ph: Burkina24

Un dialogue direct sans langue de bois, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier cette rencontre entre le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, et les structures syndicales ce samedi 25 février 2017. Il s’agissait pour le chef du gouvernement d’évoquer la question récurrente de la grogne sociale conduisant à la tenue «intempestive» de grèves. Cette situation décriée par le Premier ministre paralyse  selon lui  l’administration publique et est susceptible d’hypothéquer le développement du Burkina Faso.

Une vue du présidium. (Photo SM)

Présent à Bobo-Dioulasso au cours des premières journées parlementaires du groupe UPC, Zéphirin Diabré, le chef de file de l’opposition politique s’est prononcé sur le nouveau gouvernement burkinabè ce jeudi 23 février 2017. Sans langue de bois, il a émis des réserves quant à l’efficacité de la nouvelle équipe gouvernementale…

Suite au remaniement gouvernemental intervenu le lundi 20 février dernier, Ablassé Ouédraogo, le président de Le Faso Autrement, dans cette déclaration postée sur sa page Facebook, a indiqué que « ce gouvernement ressemble d’ailleurs fort à de la provocation vis-à-vis des burkinabè ».

A la sortie de leur prise de contact avec le président du Faso et le Premier ministre ce mardi 21 février 2017, quelques ministres du gouvernement remanié se sont prononcés au micro de Fasozine. Pour ces derniers, c’est un honneur de se voir confier une mission gouvernementale mais aussi un défi important à relever compte tenu du contexte national.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé