Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

Les 3, 4 et 5 mars prochain, se tiendra le deuxième congrès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). C’est en substance ce qui est ressorti de la session ordinaire du bureau politique national du parti au pouvoir, samedi 7 janvier 2016, à Ouagadougou. Ce fut également l’occasion pour les militants du parti « orange », de dresser le bilan de l’année écoulée, mais surtout de présenter leurs vœux au président par intérim Salifou Diallo.

Après trois jours (20 et 21 décembre 2016, 5 janvier 2017) de débats sur la forme et les exceptions de procédures, le procès du Caporal madi et les 28 autres inculpés pour association de malfaiteurs et détentions illégales d’armes à feu et de munitions de guerre a été examiné sur le fond ce vendredi 6 janvier 2017 par le tribunal. Pour cette première journée de comparution, 9 inculpés sur 29 ont été entendus à  la barre.

 

En 2016, Roch Marc Christian Kaboré a été le chef d’État africain le plus attractif sur Twitter, selon le site de Jeune Afrique, qui se base sur l’activité du président burkinabè sur ce réseau social en 2016. 

Photo: DCPM/MATDSI

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré est arrivé à Bobo-Dioulasso ce vendredi 6 janvier 2017 aux environs de 6 heures 30 minutes. A Bobo, il va tenter de calmer les chasseurs Dozos qui menacent d’en découdre avec les groupes d’autodéfense Koglwéogos.

Alioune Zanré, commissaire du gouvernement

Le procès caporal Madi Ouédraogo et autres, inculpés pour association de malfaiteurs et détention illégale d’armes à feu et de munitions de guerre, a repris ce jeudi 5 janvier 2017 au tribunal militaire de Ouagadougou. Le tribunal a rejeté toutes les exceptions de procédures soulevées par les avocats des prévenus. 

Le premier Conseil des ministres de l’année 2017 s’est tenu ce jeudi 5 janvier 2017. Un Conseil relativement plus court que d’habitude dont le point des dossiers à l’ordre du jour a été fait par le ministre du développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo.

Le procès caporal Madi Ouédraogo et autres, inculpés pour association de malfaiteurs et détention illégale d’armes à feu et de munitions de guerre, a repris ce jeudi 5 janvier 2017 au tribunal militaire de Ouagadougou. Les débats ont débuté mais les avocats de la défense ont soulevé des exceptions de procédures à savoir l’incompétence du tribunal militaire et la nullité de certains actes de la procédure.

Le nouveau chef d'état-major général des armées, le colonel-major Oumarou Sadou, a été nommé général de Brigade "pour compter du 1er janvier 2017", selon un décret du chef de l'Etat publié mercredi.

« (…) Vous reconnaitrez désormais pour chef, le colonel-major Oumarou Sadou(…) », en s’adressant ainsi aux forces armées nationales, le président du Faso, en sa qualité de chef suprême des armées et de ministre de la défense, installait officiellement dans ses nouvelles fonctions le Chef d’Etat-major général des armées (CEMGA).

Lors d’un dialogue avec les internautes jeudi dernier, suivi d’un entretien avec la presse le lendemain, le président Roch Marc Christian Kaboré avait annoncé que la question de la création d’un ministère entièrement dédié à la Sécurité. Si cela se concrétisait, il amputerait le gigantesque département que qui dirige Simon Compaoré d’un volet important de son ministère.

En attendant le point sur les différentes attaques terroristes perpétrées contre le Burkina Faso, le ministre Simon Compaoré fait le bilan de ses 12 mois de gestion à la tête du département de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure. Face aux journalistes et en présence de ses collaborateurs ce mercredi 4 janvier 2017, le MATDSI a fait le point des acquis, des difficultés rencontrées et des défis à relever en 2017.

Le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) profite, dans la déclaration qui suit, du nouvel an pour donner sa vision des derniers développements de l’actualité au Burkina Faso.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé