Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

Afin d’accélérer la réponse nationale au VIH/Sida au Burkina Faso à l’horizon 2016-2020, le Comité national de lutte contre le VIH/Sida et les Infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) a organisé une table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Cadre stratégique national de lutte contre le VIH, le Sida et les IST. A l’issue des travaux ce vendredi 23 juin 2017 à Ouagadougou, les Partenaires techniques et financiers (PTF) ont promis accompagner le Burkina Faso avec un montant supplémentaire de plus de 7 milliards de francs CFA.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a assisté à la cérémonie de rupture collective du jeûne à la Présidence du Faso, le jeudi 22 juin 2017. Le chef de l’Etat avait à ses côtés pour réaffirmer sa solidarité à la communauté musulmane, le représentant de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME), le Pasteur Samuel YAMEOGO, le Cardinal Philippe OUEDRAOGO et le représentant du Mogho Naaba Baongho. Etaient également présents à la rupture collective, le Premier ministre Paul Kaba THIEBA et des membres du gouvernement.

Dans le cadre du mois de Ramadan, une délégation de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a rendu une visite de courtoisie au Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI) le samedi 17 juin 2017 à Ouagadougou. Conduite par le Secrétaire national chargé du culte, Son Excellence le Poé Naaba TANGA, la délégation a été reçue par le Président du CERFI, El Hadj Aminou OUEDRAOGO, et d’autres membres du Bureau de la structure.

Les Rois de différentes localités du Burkina Faso ont été reçus en audience le mardi 20 juin 2017 par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré.

La modification de la loi organique de la Haute cour de justice figure à l'ordre du jour de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale, ouverte ce mardi 20 juin 2017.
Si la présente session a été convoquée, c’est pour examiner cinq projets de loi et d’initier le débat d’orientation budgétaire. Au nombre de ses projets de loi, figure celui organique portant modification de la loi organique N°20/95/ADP du 16 mai 1995 portant composition et fonctionnement de la haute cour de Justice et procédure applicable devant elle.

Le président de l'Union pour le progrès et le changement (UPC) par ailleurs chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso, Zéphirin Diabré, participe aux travaux du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, en cours à Genève, selon ce communiqué de son parti.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur  en compagnie de la ministre déléguée chargée de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur ont reçu en audience, le lundi 19 juin 2017, M. Alassane Porgo, frère cadet de Souleymane Porgo, du nom du ressortissant burkinabè agressé à #New-York aux Etats-Unis d’Amérique par des bandits. De passage à Ouagadougou, M. Alassane Porgo est allé traduire les reconnaissances et remerciements de sa famille ainsi que ceux de la communauté burkinabè des USA aux autorités burkinabè à travers Alpha Barry. Il a tenu à les rassurer que son frère se porte bien.

Le Premier ministre du Burkina, Paul Kaba Thiéba était face à la presse ce lundi 19 juin 2017. Cet exercice a permis au chef du gouvernement de faire le tour d’horizon des différentes questions liées à l’actualité nationale et l’état de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Le Cadre d’expression démocratique (CED)  croit savoir que la quasi-totalité des crimes politiques ont eu réparation sous l’ère Compaoré. C’est pourquoi, martèle cette structure associative,  la seule alternative pour une réconciliation des filles et fils du pays des hommes intègre est la création, par les autorités burkinabé, de conditions favorables  au  retour de «tous les exilés politiques» avec à leur tête l’ex-président Blaise Compaoré. Un appel lancé lors de la clôture de l’Assemblée générale tenue le samedi 17 juin 2017 à Bobo-Dioulasso.

Les activités vont reprendre lundi dans les différents palais de justice du Burkina Faso, selon cette déclaration conjointe des syndicats des magistrats, des greffiers et de la Garde de sécurité pénitentiaire. Sauf à Manga, où le palais de justice avait été saccagé par des manifestants réclamant la libération d’un prisonnier, entrainant la colère des acteurs de la justice qui avaient décrété une première grève de 72 heures, suivie d’un débrayage illimité.  

Le Collectif pour un peuple uni (CPPU) était face à la presse ce vendredi 16 juin 2017 à Ouagadougou pour partager sa vision sur la gouvernance actuelle du pays. Le Collectif, à travers ce point de presse, interpelle le pouvoir public pour une meilleure gouvernance au Burkina Faso.

La Haute Cour de justice va surseoir au jugement des ex membres du gouvernement Luc Adolphe  Tiao, en attendant le toilettage des articles jugés contraires à la Constitution par le Conseil constitutionnel, selon ce communiqué de l’institution.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé