Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

Nommé en conseil des ministres le 11 octobre dernier, le nouveau Secrétaire général du ministère, Théophile Sawadogo, a été installé le lundi 16 octobre 2017, par le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro. Magistrat, Théophile Sawadogo remplace à ce poste, Paulin Bambara, magistrat également, qui a passé 22 mois à la tête du secrétariat général.

Ceci est le message du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement à l’occasion de la Journée internationale des Nations Unies pour l’élimination de la pauvreté 2017.

La délégation burkinabè

En fin 2016, le nombre de personnes contraintes au déplacement s’élevait à 65,6 millions, suivant la tendance à la hausse des cinq années précédentes. Et jusqu’ici, en 2017, plus de 2 millions de personnes ont fui leur pays comme réfugiés. Ces statistiques effrayantes ont été données par le Haut-commissaire aux réfugiés des Nations Unies Filippo Grandi, lors de l'ouverture de la 68è session du Comité exécutif.

Une heure après son arrivée à Genève en Suisse le dimanche 15 octobre 2017, le Président du Faso a rencontré les représentants des ONG et associations suisses intervenant au Burkina Faso. Objectif: rassurer et remobiliser ces partenaires au développement à poursuivre leurs activités au Burkina Faso.

Ce communiqué de presse est relatif à la réunion du Bureau politique national de  l’Union pour le progrès et le changement (UPC), organisée le 14 octobre dernier pour examiner la situation du parti.

A l’initiative du Comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS), des partisans épousant les idéaux du défunt président du Faso ont commémoré ce 15 octobre 2017, le 30e anniversaire de son assassinat.  Ce dimanche matin, ils ont marché pour exiger que justice lui soit rendue. Dans le cortège, on notait la présence d’activistes togolais et ivoiriens.

Voici la déclaration de  Mariam  Sankara, à l’occasion de la commémoration du trentième anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara. La veuve du défunt chef de l’Etat se prononce notamment sur le projet de mémorial qui sera dédié au père de la révolution.

Le mardi 10 octobre 2017, la justice militaire a accordé une liberté provisoire au Général Djibrill Yipénè BASSOLE. Par la présente, quoique pas totalement satisfaite de la mise en application de cette liberté, la NAFA en force républicaine, prend acte.

Ce communiqué de la Chambre de contrôle de l’instruction du tribunal militaire de Ouagadougou est relatif à la liberté provisoire accordée à l’ancien ministre des Affaires étrangères Djibril Bassolé, soupçonné d’avoir trempé dans le putsch de l’Ex régiment de sécurité présidentielle (RSP) contre les autorités de la transition en 2015.

Bénéficiaire d’une liberté provisoire depuis le 10 octobre, Djibril Bassolé, détenu pour son implication présumée dans le putsch du RSP en septembre 2015, n’est toujours pas rentré chez lui. Pour cause: il a été assigné en résidence surveillée dans une villa du quartier Ouaga 2000.

La France a offert ce jeudi 12 octobre 2017, 15 boucliers balistiques à l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) et à l'Unité d'intervention polyvalente de la police nationale (UIPPN).

Le gouvernement ne veut pas commenter la décision des juges, mais assure que tout sera mis en œuvre pour que justice soit rendue aux victimes de l’insurrection populaire et du putsch. C’est en substance ce qu’on peut retenir des propos du ministre en charge de la Justice, René Bagoro, au sortir du conseil des ministres de ce 11 octobre 2017.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé