Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

Photo: présidence du Faso/le président du Faso avec le prince héritier

Le séjour du président du Faso se poursuit à Abu Dhabi. Après avoir rencontré le Prince héritier, Sheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, commandant en chef adjoint des Forces armées, avec qui il a échangé sur le renforcement de la coopération entre les deux pays sur le domaine sécuritaire, la problématique du développement, notamment en matière de maîtrise de l’eau, de l’énergie et de développement des entreprises, il a eu, selon ce communiqué de la présidence du Faso des séances  de travail avec des partenaires au développement. Lesdits partenaires injecteront au Burkina plus de 10 milliards de F CFA dans les secteurs de l'emploi et de l'électrification.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse,  l’Union pour le progrès et le changement (UPC), donne sa lecture sur la crise qui secoue actuellement le monde judiciaire avec les arrêts de travail à répétition des auxiliaires de justice. Le principal parti d’opposition invite le gouvernement à y apporter des solutions appropriées.

Photo: présidence du Faso

La Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou. 

Le président  de  l’Alliance des démocrates pour le développement (ADD) est décédé hier lundi 22 avril 2019 à Ouagadougou. Il a été, entre autres, directeur général du Salon international de Ouagadougou d’aout 2009 à décembre 2011. 

Sur invitation de l’Emir d’Abou Dabi, Cheikh Kalifa ben Zayed Al Nahyane, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré effectuera du 23 au 25 avril 2019, une visite d’amitié et de travail aux Émirats arabes unis.

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a observé une grève de 24 heures sur l’ensemble du territoire national ce jeudi 18 avril 2019. L'objectif de ce débrayage était de réclamer la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre le gouvernement et la coordination depuis le 27 janvier 2018.

Voici les observations de Dr Ablassé Ouédraogo, président du parti «Le Faso Autrement» au communiqué-réaction en date du 16 avril du porte-parole du gouvernement sur la lettre que le président Compaoré a adressé au président Kaboré le 12 avril 2019. 

 

 

Dans le démenti qui suit, la section provinciale de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) du chef de file de l’opposition réfute la démission de 500 de ses militants comme annoncé par un cacique du parti au pouvoir, le MPP. 

«Depuis le lundi 4 avril 2019, le Président du Faso, SEM Roch Marc Christian KABORE a entamé des concertations avec les acteurs de la classe politique burkinabè à l’effet de préparer un dialogue politique prévu pour se tenir les 27 et 28 avril 2019. Dans cette dynamique, le Premier Ministre, SEM Christophe DABIRE, avait mené une série de rencontres avec les acteurs sociopolitiques de notre pays autour de l’ordre du jour de la réconciliation nationale. C’est dans cette démarche, que le Premier Ministre a reçu en audience à son Cabinet le 1er avril 2019, les premiers responsables de la CODER. 

L’opposition politique burkinabè a animé ce mardi 16 avril 2019 à son siège à Ouagadougou, son point de presse hebdomadaire. Animé par Alphonse Marie Ouédraogo de l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS) et Yumali Lompo du Parti national des démocrates sociaux (PNDS), ce sont les questions qui ont marqué l’actualité nationale ces derniers temps qui étaient au menu.

Image d'illustration

Ceci est un compte rendu de la première session ordinaire de l’année 2019 du Secrétariat exécutif de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) tenu le vendredi 12 avril dernier à Ouagadougou. Les membres se sont prononcés essentiellement sur la situation nationale et ils disent être inquiets.

Deux mois après sa dernière conférence de presse au cours de laquelle, la Coordination nationale des Syndicats de l'Education (CNSE) suspendait son mot d'ordre de boycott de certaines activités pendant deux mois, elle  a de nouveau rencontré les hommes de médias. Cette fois, le bilan de la mise en œuvre des engagements du gouvernement  et les perspectives  dégagées  par la coordination étaient au cœur des échanges tenus ce samedi 13 avril 2019 à Ouagadougou.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé