Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Arrêtés le samedi 21 octobre dernier après avoir tenté de tenir un meeting interdit,  le coordonnateur du Cadre d’expression démocratique (CED), Pascal Zaïda, et trois de ses compagnons ont été transférés à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco) le lundi 23 octobre. Dans ce communiqué, L’opposition politique condamne cette «répression» et exige la libération de Pascal Zaïda.

Le ministre de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro a transmis le rapport de la Commission spéciale d’enquête, ce mardi 24 octobre 2017 au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), pour suite à donner.

La coordination nationale des syndicats de l’éducation entend observer un arrêt de travail de 48 heures en fin de semaine pour exiger la satisfaction de sa plateforme minimale résumée en quatre points. L’information a été ce lundi 23 octobre 2017 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse.

La directrice générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat, Edith Belem/Damiba, a animé une conférence de presse, le samedi 21 octobre 2017, à la direction générale de la police nationale, située au quartier Patte d’Oie de Ouagadougou. En compagnie du directeur du parc automobile de l’Etat, des responsables de la police nationale et municipale, elle a fait le bilan de l’opération de contrôle des véhicules de l’Etat qui s’est déroulée dans la nuit du 20 et dans la journée du 21 octobre.

Le Conseil Paix et Sécurité (CPS) de l’Union africaine a organisé le vendredi 20 octobre 2017 à Addis Abéba, une séance publique sur la Justice, la Paix et la Réconciliation en Afrique.

Photo: Watt FM

A la suite de l'arrestation de Pascal Zaïda et de ses militants qui ont tenté de manifester ce samedi malgré l'interdiction de la mairie, la police nationale s'explique.

Le meeting annoncé - et réfusé par la mairie - du Cadre d’expression démocratique (CED) n'a pas eu lieu. Au terme du jeu de cache-cache entre les organisateurs et les forces de sécurité, le meneur, Pascal Zaïda, et quelques-uns des membres du CED ont été arrêté par la police nationale.

Prévu mi-novembre, le voyage d’Emmanuel Macron à Ouagadougou a été reporté de quinze jours. Le président français se rendra donc au Burkina Faso le 27 novembre.

Le tribunal militaire de Ouagadougou a rejeté une demande de mise en liberté d'office du général Gilbert Diendéré, a appris Fasozine.

Dans ce communiqué, le Regroupement des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina (RSSAC), invite l’ensemble des commerçants du Burkina à vaquer à leurs activités le samedi 21 octobre 2017, jour du meeting annoncé du Cadre d’expression démocratique (CED). Par ailleurs, le RSSAC tiens pour responsables, les organisateurs de cette manifestation pour tous désagréments de leurs activités commerciales.

L’Union police nationale (Unapol), syndicat de la police nationale, burkinabè était face aux médias ce jeudi 19 octobre 2017 pour se prononcer sur l’état d’évolution de leur plateforme revendicative et donner leur lecture de ce qui fait l’actualité, le prochain forum national de la sécurité notamment.

Ceci est une déclaration de la Coordination des comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) de la ville de Ouagadougou.