Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

Les articles 21 et 23 applicables devant la Haute Cour de justice, interdisant tout appel en second degré sont contraires à la Constitution burkinabè, selon une décision du Conseil constitutionnel tombée ce lundi. Les sages abondent ainsi dans le sens des avocats des membres du dernier gouvernement de l’ex Premier ministre Luc Adolphe Tiao, accusés d’avoir ordonné la répression sanglante de l’insurrection populaire d’octobre 2014.

Dans l’interview qu’il a accordée à Fasozine (N°69, Mai-Juin 2017), le président de la Commission électorale nationale indépendante a abordé la question du vote des Burkinabè de l’étranger, en lien avec la révision du code électoral. Au regard du débat qui a cours actuellement sur ces questions, nous vous proposons ici les explications de Newton Ahmed Barry, recueillis en avril dernier à Ouagadougou.   

Dans ce communiqué de presse, l'Union pour le progrès et le changement (UPC, parti du chef de file de l’opposition) rejette la décision du gouvernement d'acheter de nouveaux véhicules.

Pour réclamer de meilleures conditions de sécurité après le siège du palais de justice de Manga par des manifestants, les syndicats des magistrats, ceux des greffiers et de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) décrètent une grève de 72 heures à compter du lundi 12 juin 2017 dans tous les palais de justice et établissements pénitentiaires du Burkina-Faso.

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), en collaboration avec la Codel et Diakonia, a, au cours de son traditionnel « Dialogue démocratique », rendu public les résultats du sondage d’opinion « Présimètre » du 1er semestre de l’année 2017. Sous forme d’exposé présenté par Issoufou Nana, expert statisticien, la restitution s’est déroulée ce vendredi 9 juin 2017 à Ouagadougou.

L’opposition politique burkinabè réunie autour de son Chef de file, Zéphirin Diabré, a organisé une conférence de presse ce jeudi 8 juin 2017 à son siège à Ouagadougou. L’objectif était de donner son appréciation sur le projet de loi relatif au code électoral porté à la connaissance des partis politiques par le ministre en charge de l’Administration territoriale lors d’une rencontre le 30 mai dernier.

Des militaires et gendarmes retraités de 2004 à 2015 menacent d’organiser un sit-in devant le ministère de la Défense et des Anciens combattants dans les semaines à venir si rien n’est fait par rapport à leurs revendications. Ils l’on fait savoir le jeudi 8 juin 2017 lors d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Les militaires Burkinabè du Bataillon Laafi 8 ont été décorés par les Nations Unies ce mercredi 7 Juin 2017 au Darfour, base du contingent Burkinabè. Les 850 soldats ont reçu leurs médailles des mains des autorités militaires présentes, indique l’Etat-major général des armées du Burkina Faso.

Le Conseil des ministres de ce 7 juin 2017 s’est tenu sous la présidence du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, le chef de l’Etat étant en déplacement en Egypte. Au sortir de ce rendez-vous hebdomadaire, le point a été fait par le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou.

Le Mouvement pour le peuple et le progrès (MPP-au pouvoir) se félicite, dans la déclaration qui suit, de sa victoire aux municipales partielles et complémentaires du 28 mai dernier.

Zéphirin Diabré, président de l'UPC, chef de file de l'opposition

L’Union pour la démocratie et le progrès (UPC), parti du chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso, considère le projet de loi portant Code électoral comme un net recul de notre démocratie et s’en explique.

Décédé le mercredi 31 mai dernier en France, Valère Dieudonné Somé a été  inhumé ce lundi 5 juin 2017 au cimetière de Gounghin de Ouagadougou sous une vive émotion. Acteurs du monde politique et économique, amis, parents et admirateurs de l’auteur du discours d’orientation politique (DOP) ont effectué le déplacement du cimetière pour l’ultime hommage au disparu.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé