Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 15 personnes tuées lundi dans un attentat dans l’Etat de Borno.
Football: le Burkina saisit le TAS contre la décision de la FIFA sur la reprise du match Afrique du Sud-Sénégal.
Côte d’Ivoire : de nouveaux affrontements ont opposé lundi les policiers aux étudiants à Abidjan.
Justice: l'audience sollennelle de rentrée aura lieu le 2 octobre 2017 à 10 heures dans la salle des banquets de Ouaga 2000.
PAE/JF : les premiers chèques du Programme d’Autonomisation Economique des Jeunes et des Femmes remis mardi prochain.
Putsch du RSP: l'audience de confirmation des charges a été renvoyée au 6 octobre par la justice militaire.
Assemblée: le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, reçu en audience vendredi par le président du Parlement, Alassane B. Sakandé.
Aziz Istanbul:  les travailleurs souhaitent la reprise des activités de ce restaurant fermé après l'attaque terroriste du 13 août 2017 (19 morts)
Côte d'Ivoire: 3 000 bacheliers de s'inscrivent dans les universités du Burkina.
Côte d'Ivoire: 3 000 bacheliers de s'inscrivent dans les universités du Burkina

Le Burkina Faso à l’instar des 192 autres Etats-membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) participe à la 72e assemblée générale de l’institution ouverte le 12 septembre dernier à New York aux Etats-Unis. C’est dans le but d’expliquer à la presse nationale les enjeux de la présente session ordinaire des Nations Unies et l’intérêt de la participation burkinabè que le Centre d’information des Nations Unies (Cinu) en partenariat avec le ministère burkinabè des Affaires étrangères a tenu ce mardi 19 septembre 2017 à Ouagadougou un press-briefing.

Docteur Marie Claire Millogo/Sorgho (à dr), Paul Dadis Ouédraogo et Mme Françoise Romaine Noëlie Baghyan.

L’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles a abrité dimanche 3 septembre 2017, une cérémonie de remise de médailles à trois de nos compatriotes qui se sont illustrés dans leurs postes de travail dans leur pays de résidence. Ces décorations ont été remises en marge d’une réunion annuelle avec les Burkinabè de Belgique organisée par l’ambassadeur Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

Il s’est tenu ce samedi au siège du Congrès pour le progrès et la démocratie (CDP) du Houet, une cérémonie de réconciliation entre le président du groupe parlementaire CDP, le député Alfred Sanou, et l’ex maire de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou.

Les autorités burkinabè et les parents des victimes du coup d’Etat manqué ont déposé dans la matinée du samedi 16 septembre 2017, au cimetière de Gounghin, des gerbes de fleurs sur le carré des martyrs en hommage à leur sacrifice lors de la tentative de coup d’Etat de septembre 2015. Après le cérémonial d’hommage, les parents des « martyrs » ont estimé que l’heure n’est plus aux discours mais à la justice.

Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) par ailleurs Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP) est allé rendre une visite de courtoisie au nouveau président de l’Assemblée nationale, Alassane Sakandé, ce vendredi 15 septembre 2017.

En septembre 2015, le Régiment de sécurité présidentiel (RSP, actuellement dissout) tentait un putsch contre les autorités de la Transition, avant de rendre le pouvoir sous la pression de la rue, de l’armée et de la communauté internationale. Deux ans après, retour sur cette folle semaine.

La chambre de contrôle du tribunal militaire de Ouagadougou a renvoyé au 6 octobre 2017 l’audience de confirmation des charges de la centaine d’inculpés du dossier du putsch manqué de septembre 2015. L’audience était initialement prévue ce vendredi 15 septembre 2017. L’audience de ce jour devrait permettre de confirmer ou non les charges retenues contre les présumés auteurs et complices du coup d’Etat manqué de l’Ex-Rsp en septembre 2015 qui a fait officiellement 15 morts et une centaine de blessés.

Les généraux Diendéré et Bassolé, deux des accusés

Ce jeudi 14 septembre 2017, les différentes parties de l’affaire du putsch manqué de l’Ex RSP en septembre 2015 ont été invitées au tribunal militaire de Ouagadougou. A cette audience, elles devaient se prononcer sur l’ordonnance prise par le juge d’instruction concernant l’ensemble des inculpés (107 selon un des avocats, Ndlr) dans le cadre de cette affaire. Compte tenu des irrégularités constatées dans la procédure, de la non-notification de la convocation à tous les accusés et de la saisine du Conseil constitutionnel par la défense, l’audience a été renvoyée pour le 24 octobre 2017.

Le Comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) lance officiellement la campagne nationale et internationale de souscription populaire le 2 octobre 2017 au stade municipal Joseph Issoufou Conombo de Ouagadougou. Les sommes récoltées serviront à ériger un mémorial en l’honneur du feu président Thomas Sankara et ses compagnons tombés sous les balles le 15 octobre 1987. La campagne sera lancée sous le parrainage de l’ancien président du Ghana, John Jerry Rawlings, et en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Du 14 au 15 septembre 2017 à Ouagadougou, se tient une rencontre d’échanges entre le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation (MATD) et les exécutifs des collectivités territoriales sur «la contribution des collectivités territoriales à l’opérationnalisation du PNDES». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 14 septembre en présence des différents acteurs concernés.

Ceci est un rapport de synthèse des travaux de l’assemblée générale des conseillers UPC de Gorom-Gorom, tenue le 10 septembre 2017 à Korizena (Oudalan).

Dans le cadre de la commémoration de l’an 2 de la résistance au putsch du 16 septembre 2015, quatre (04) activités sont mises en œuvre :

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé