Aujourd'hui,
URGENT
Fespaco 2019 : le gouvernement burkinabè octroie un milliard de francs CFA pour accompagner les cinéastes burkinabè
Ouagadougou: un policier de l’UIP-PN tué par des individus armés non identifiés
Diplomatie: le Burkina Faso rompt ses relations diplomatiques avec Taiwan (Officiel)
Burkina: 18 organisations syndicales dénoncent «une violation des libertés syndicales».
Sport: la 10e édition de Altitude Nahouri se tiendra le 23 juin 2018 à Po, province du Nahouri
Italie: Giuseppe Conte désigné chef du gouvernement
Burkina: la bande de terroriste démantelée  avait pour objectif d'attaquer de cibles importantes de la capitale courant juin 2018 
Ragnongo: le Burkinabè Abdoulaye Sawadogo «Abdallah», cerveau présumé de la bande de terroriste démantelée le 22 mai 2018
Ragnongo: les présumés terroristes détenaient 28 chargeurs pour fusil AK47 et 1097 cartouches (Procureur du Faso) 
Guinée: Ibrahima Kassory Fofana nommé Premier ministre (RFI)

MONDE

Le président gambien Adama Barrow a prêté serment le samedi 18 février 2017 au stade de Bakau de Banjul à l’occasion de la célébration de la fête de l'indépendance de son pays. Plusieurs chefs d’Etat étaient présents à cet évènement inédit dont le Sénégalais Macky Sall était l’invité d’honneur. 


Dans un stade bouillonnant, l'arrivée d'Adama Barrow debout sur sa voiture, le poing levé, a été triomphale, voir libératrice pour certains. Le nouveau président gambien a ensuite fait le tour du stade sous la clameur de la population gambienne, constituée de jeunes, de plus âgés ou encore de militaires et de membres des forces de l’ordre. Adama Barrow a ensuite prêté serment, son deuxième après celui de Dakar en catamini avant le départ de Yahyaa Jammeh.

Dans son discours de clôture, Adama Barrow a listé ses priorités en mettant l'accent sur le social : «C'est la victoire de la démocratie, une victoire qui appartient à tous les Gambiens. Nous travaillerons à améliorer la nutrition, l'accès à l'eau potable, l'éducation de base sera gratuite.» A l’occasion, le président Barrow a annoncé la libération de tous les prisonniers sans jugement.

Cette cérémonie clôt définitivement l'ère Yahya Jammeh qui préférait célébrer chaque 22 juillet sa prise du pouvoir. Cette fête populaire ouvre l'ère de «la nouvelle Gambie» plus libre souhaitée autant par le président Barrow que par le peuple gambien.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé