Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

MONDE

Amadou Gon Coulibaly sera le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) pour l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.  Il a été désigné jeudi 12 mars 2020 pour essayer de succéder à Alassane Ouattara, qui annonçait il y a une semaine qu’il ne briguera pas de troisième mandat.

Le Premier ministre été plébiscité lors d’une longue réunion du Conseil politique du parti unifié au pouvoir. Les différents ministres qui ont pris la parole ont tous adoubé l’ancien Secrétaire général adjoint du Rassemblement des Républicains (RDR, formation politique créée par Alassane Ouattara) pour succéder à son mentor.

«Pour moi, le candidat le mieux placé pour succéder à Ouattara, c’est Amadou Gon Coulibaly», a ainsi assuré le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. «De nous tous, de notre génération, Amadou Gon est celui qui a partagé des confidences du président Ouattara. C’est l’un des gardiens des secrets du maître Alassane Ouattara», soutiendra M. Bakayoko, en se tournant vers le chef de l’Etat. «Monsieur le président, faites-nous confiance, vous entendrez dire qu’ils ne pourront pas sans Ado, mais sachez que vous avez formé des gens qui pourront continuer votre œuvre. »

«Pour les Présidentielles 2020, Amadou GON Coulibaly sera le candidat du parti. (...) C'est un grand serviteur de l'Etat et je sais qu'il sera un grand président. Amadou Gon est la personne que je désigne pour conduire l’équipe. (...) Je suis fier de dire que Amadou Gon a été de tous les combats. Comme Henriette, il a fait la prison, et sa loyauté n'a jamais failli», a dit  Alassane Ouattara, président de la République sortant, sous les acclamations de la salle acquise au «lion du Poro» ainsi mis sur orbite pour les joutes présidentielles du 31 octobre prochain.