Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

MONDE

Les résultats provisoires de la Ceni proclament Faure Gnassingbé réélu à l’issue de la présidentielle du 22 février avec 72,36% des voix. 

C’est au petit matin du lundi 24 février 2020 que la Ceni (Commission électorale) a rendu publics les résultats provisoires de la 7è élection présidentielle de l’ère démocratique du Togo.

Il ressort de ces décomptes que Faure Gnassingbé est réélu dès le 1er tour de cette présidentielle avec un score de 72,36% des voix. Il devance Gabriel Messan Kodjo qui arrive en seconde position avec 18,37% des suffrages, suivi par Jean-Pierre Fabre avec 4,35% des votes. 

Au moins trois candidats de l'opposition togolaise déclarent que l'élection a été marquée par des fraudes. Jean-Pierre Fabre – qui s’était classé successivement 2è en 2010 et en 2015 selon les chiffres officiels des élections présidentielles de ces années précitées qui le créditaient au moins de 33,93% en 2010 et 35,19% en 2015-, a déclaré que le vote a été marqué par de multiples fraudes et qu'il se considère comme le véritable vainqueur de la présidentielle. 

Sept candidats au total étaient en lice.