Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

MONDE

La justice malienne a ordonné, mardi 28 janvier, la mise en liberté provisoire du général Amadou Sanogo, meneur d’un coup d’Etat en 2012 et détenu depuis six ans pour l’assassinat présumé de soldats anti-putschistes. La cour d’appel de Bamako a également décidé la mise en liberté provisoire de la douzaine de codétenus d’Amadou Sanogo. 

L'auteur du coup d'état de 2012 avait été écroué en novembre 2013 pour son implication présumée dans la mort d'au moins 26 "bérets rouges" une unité d'élite qui était restée fidèle au président Touré. 

Les corps de ces hommes ont été retrouvés dans un charnier, près de Bamako, fin 2013. Depuis 2016, le procès d'Amadou Haya Sanago s'est enlisé dans d'interminables reports, sans avoir mené à aucune décision.