Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

MONDE

La justice malienne a ordonné, mardi 28 janvier, la mise en liberté provisoire du général Amadou Sanogo, meneur d’un coup d’Etat en 2012 et détenu depuis six ans pour l’assassinat présumé de soldats anti-putschistes. La cour d’appel de Bamako a également décidé la mise en liberté provisoire de la douzaine de codétenus d’Amadou Sanogo. 

L'auteur du coup d'état de 2012 avait été écroué en novembre 2013 pour son implication présumée dans la mort d'au moins 26 "bérets rouges" une unité d'élite qui était restée fidèle au président Touré. 

Les corps de ces hommes ont été retrouvés dans un charnier, près de Bamako, fin 2013. Depuis 2016, le procès d'Amadou Haya Sanago s'est enlisé dans d'interminables reports, sans avoir mené à aucune décision.