Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

MONDE

Fatoumata Tambajang, c'est elle, la première personnalité qui va seconder le président Adama Barrow dans la gestion du pouvoir d'Etat en Gambie. Elle en effet, la nouvelle vice-présidente du pays. L'information a été révélée le lundi 23 janvier par le porte-parole de l’opposition, Halifa Sallah au cours d’une conférence de presse.


Figure de proue de l’opposition, Fatoumata Tambajang fait partie de ceux qui ont été aux premiers rangs de la contestation sociale en Gambie ces dernières années, face au régime du président Yahya Jammeh. Elle a notamment dénoncé à de nombreuses reprises l’arrestation de membres de l’opposition ou de membres de la société civile. Mieux, elle a activement pris part aux initiatives et actions ayant abouti à la mise en place et au fonctionnement de la coalition de l’opposition qui a poussé Adama Barrow (jusqu'alors peu connu) à la victoire lors de la présidentielle du 1er décembre 2016.

Ancienne ministre de la Santé, du Bien-Être social et des Affaires féminines dans le gouvernement Jammeh, Fatoumata Tambajang fut également une experte des questions liées au genre et du développement au sein du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Avec sa nouvelle nomination, Fatoumata Tambajang remplacera une autre femme, Isatou Njie-Saidy. Cette dernière qui a servi Yahya Jammeh durant près de 20 ans, a rendu sa démission le vendredi 21 janvier – en même temps que plusieurs ministres – au plus fort de la crise politique en Gambie dont les frontières étaient déjà hantées par des forces militaires de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) déployées pour déloger Yahya Jammeh s’il ne consentait pas à céder le pouvoir à son nouveau titulaire qu'est Adama Barrow.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé