Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: la dépouille du président de l'ODJ, André Tibiri, sera rapatriée de Tunisie où il est décédé dimanche 28 mai (ODJ).
Ghana:  le général Pingrenoma Zagré, ancien chef d'Etat-major général des armées, nommé ambassadeur du Burkina.
Adja Divine:  une marche silencieuse prévue samedi 27 mai 2017 pour condamner l'agression dont a été victime l'artiste.
Affaire Kanis: Inoussa Kanazoé a bénéficié lundi d'une liberté provisoire contre une caution de 700 millions CFA (Omega)
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)

MONDE

Le président Alassane Ouattara a nommé mardi son ex Premier ministre Daniel Kablan Duncan vice-président de Côte d’Ivoire, un poste nouvellement créé par la Constitution promulguée en novembre.


L’ancien Premier ministre Daniel Kablan Duncan est nommé vice-président de la Côte d’Ivoire. C’est le président de la République, Alassane Ouattara, lui-même qui en a fait  l’annonce ce mardi à l’Assemblée nationale. «Le Conseil constitutionnel a confirmé la légitimité de Daniel Kablan Duncan a occupé le poste de vice-président», a annoncé Alassane Ouattara. En rendant hommage à celui qui a occupé les fonctions de Premier ministre dans les gouvernements successifs depuis le 21 octobre 2012. «Le travail remarquable abattu par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan est reconnu partout à travers le monde», a-t-il ajouté.

La nouvelle Constitution adoptée à l’initiative du président Ouattara prévoit la création d’un poste de vice-président qui sera le deuxième personnage de l’Etat, à l’image des institutions américaines. A l’avenir, celui-ci sera élu en même temps que le président. Mais parmi les mesures transitoires prévues jusqu’en 2020, il revenait au président Ouattara, réélu pour un deuxième et dernier mandat en octobre 2015, de nommer son vice-président ;

A la tête du dernier gouvernement ivoirien depuis le 12 janvier 2016, l’ancien Premier ministre Daniel Kablan Duncan a rendu sa démission et celle du gouvernement hier lundi au président de la République.