Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

MONDE

Un camion a foncé sur la foule jeudi soir à Nice pendant le feu d’artifice, faisant au moins 84 morts.

 

Un camion a foncé dans la foule jeudi soir à Nice et fauché des spectateurs du feu d’artifice sur une distance de 2 km, faisant au moins 84 morts. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Franco-tunisien de 31 ans qui était sous contrôle judiciaire pour «violences volontaires», a été identifié comme le conducteur du camion. Il a été abattu par la police.  Des armes et des grenades ont été découvertes dans le camion. La préfecture des Alpes-Maritimes évoque un attentat. Le parquet antiterroriste français s’est saisi de l’affaire.

« La France a été frappée (…) le jour de sa fête nationale », a dit le Premier ministre Manuel Valls en sortant d’une réunion de crise à l’Elysée. La France ne doit pas accepter de se faire déstabiliser par la violence, elle ne doit non plus céder devant la menace terroriste, a-t-il ajouté. François Hollande et Manuel Valls se rendront à Nice, ce matin.

Vers 22h30 sur la promenade des Anglais,  un camion blanc a foncé délibérément et à pleine vitesse sur des gens, selon des témoins cités par selon Nice Matin. Le chauffeur du camion a été abattu par la police. Et contrairement aux rumeurs, il n’y a pas eu de prise d’otages, assurent les autorités françaises.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé