Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

MONDE

Le ministère malien de l’Administration territoriale a publié les résultats de l’élection présidentielle du 29 juillet. Cette publication a été faite le jeudi 2 août où il a été annoncé que le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a obtenu 41,42% des voix et que son principal challenger, Soumaïla Cissé a obtenu 17,80%. Ces deux devront s’affronter dans le cadre d’un second tour le 12 août.

A ce scrutin présidentiel, sur 8 462 000 votants inscrits, 3 445 000 Maliens ont pris part et 3 220 502 d’entre eux ont voté utile, tandis que 224 677 ont fait compter des bulletins nuls. Le taux de participation se chiffre donc à 43,06%.

A l’issue des votes, Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%. C’est du moins, ce qu’a annoncé le ministre de l’Administration territoriale.

Ces deux sont suivis d’Aliou Diallo qui a obtenu 7,95 %, juste devant Cheick Modibo Diarra qui se retrouve avec 7,46% des suffrages exprimés. Les 20 autres candidats arrivent loin derrière. Parmi eux, Housseini Amion Guindo a obtenu 3,89% des voix, Oumar Mariko est en sixième position avec 2,42%.

Au regard de ces résultats, un second tour opposera – comme ce fut le cas en 2013 – le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ce sera le 12 août, donc dans moins de deux semaines.

Source: NotreAfrik