Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires
Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées d'incitation à l'insurrection
Burkina Faso: la justice française autorise l'extradition de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, poursuivi dans l'affaire Norbert
Burkina: les syndicats de l'éducation appellent les enseignants à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre
Région de l'Est: la gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants sur l’axe Fada-Bougui (lefaso.net). 
Etats-Unis: le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans

MONDE

Le ministère malien de l’Administration territoriale a publié les résultats de l’élection présidentielle du 29 juillet. Cette publication a été faite le jeudi 2 août où il a été annoncé que le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a obtenu 41,42% des voix et que son principal challenger, Soumaïla Cissé a obtenu 17,80%. Ces deux devront s’affronter dans le cadre d’un second tour le 12 août.

A ce scrutin présidentiel, sur 8 462 000 votants inscrits, 3 445 000 Maliens ont pris part et 3 220 502 d’entre eux ont voté utile, tandis que 224 677 ont fait compter des bulletins nuls. Le taux de participation se chiffre donc à 43,06%.

A l’issue des votes, Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%. C’est du moins, ce qu’a annoncé le ministre de l’Administration territoriale.

Ces deux sont suivis d’Aliou Diallo qui a obtenu 7,95 %, juste devant Cheick Modibo Diarra qui se retrouve avec 7,46% des suffrages exprimés. Les 20 autres candidats arrivent loin derrière. Parmi eux, Housseini Amion Guindo a obtenu 3,89% des voix, Oumar Mariko est en sixième position avec 2,42%.

Au regard de ces résultats, un second tour opposera – comme ce fut le cas en 2013 – le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ce sera le 12 août, donc dans moins de deux semaines.

Source: NotreAfrik