Aujourd'hui,
URGENT
Politique: Achille Tapsoba (CDP) élu président de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale(CODER) pour 3 mois.
Toécin Yaar: le sit-in de la CDAIP empêché par les forces de l’ordre car la coordination n’aurait pas obtenu une autorisation de la mairie.
Toécin Yaar: la CAIDP exige la publication du rapport d’une mission d’inspection sur l'attribution des hagards au nouveau marché.
Football: la CAF dément les rumeurs d’attribution au Maroc de la CAN 2019 prévue au Cameroun. 
Coopération: le Burkina obtient de ses partenaires, un appui de 3,02 milliards, pour le 5ème recensement général de la population.
Economie: le Burkina a réalisé un taux de 160% pour l’émission d’emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA, lancé le 7 juillet dernier.
Burkina: Paul Kaba Thièba en tournée du 28 juillet au 1er août dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest (Primature)
Athlétisme: Marthe Koala remporte sa 2e médaille d'or en s'imposant au saut en longueur avec un bond de 6m52 aux Jeux de la Francophonie.
Athlétisme: Bienvenu Sawadogo termine 2e finale du 400m et décroche la médaille d'argent aux Jeux de la Francophonie.
Santé: 500 millions de personnes dans le monde vivent  avec l’hépatite virale B chronique ou l’hépatite C.

MONDE

Une trentaine de combattants de Boko Haram de la région de Diffa au sud-est du Niger se sont rendus, armes en mains, aux autorités nigériennes.


D’après les autorités nigériennes des ressortissants nigériens désertent en masse des rangs de Boko Haram, qui mène des attaques meurtrières depuis février 2015 contre le Niger.  « Trente-et-un jeunes de Diffa enrôlés il y a quelques années dans les effectifs de Boko Haram ont fait reddition », a ainsi déclaré le 27 décembre le ministre nigérien de l’Intérieur, Mohamed Bazoum, à l’issue d’une visite à Diffa, ville proche du nord-est du Nigeria, bastion de Boko Haram.  « Ils se sont rendus un à un et sont actuellement retenus dans un centre sécurisé », assure de son côté une source sécuritaire. Parmi eux, on compte 26 hommes et trois femmes. Une «quatrième femme de nationalité nigériane » s’est également rendue aux autorités de Diffa, a-t-elle ajouté. Les jeunes qui se sont rendus pourront bénéficier d’une amnistie et bénéficieront d’un programme de déradicalisation et de projets de réinsertion socio-économique.

C’est la première fois que les autorités nigériennes, dont le pays est attaqué par Boko Haram depuis février 2015, font état de désertion de ressortissants nigériens des rangs de Boko Haram. En janvier 2015, un responsable municipal de Diffa, avait signalé des départs de nombreux jeunes qui étaient de plus en plus attirés par les offres de Boko Haram qui leur propose jusqu‘à 300.000 francs CFA par mois environ 500 dollars par mois.

Le Niger, le Tchad et le Nigeria ont lancé quasi simultanément en juillet des opérations de ratissage contre les fiefs de Boko Haram, selon l’armée du Niger. En octobre, le gouvernement du Niger, a déclaré que ces opérations avaient donné des résultats décisifs, notamment en libérant plusieurs localités autrefois occupées par Boko Haram.