Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

MONDE

Le Guatemala a subi deux éruptions en moins de 24 heures.  Le bilan de l’éruption du volcan de Fuego («volcan de feu»), situé à 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale du Guatemala, s’est alourdi ce lundi, passant de 38 à 69 personnes tuées. Toute fois le nombre de victime pourrait s’alourdir ce mardi 5 juin 2018  avec la poursuite des recherches des nombreux disparus.

Depuis dimanche, l’éruption de l’un des volcans les plus actifs de l’Amérique centrale culminant à 3763 mètres  a provoqué l’évacuation de plus de 4 500 habitants des villages aux alentours du volcan.  Le dernier bilan fait état  de 69 morts. David de Léon, porte-parole de la Coordination nationale pour la gestion des catastrophes, évoque un bilan qui risque d’évoluer. 

L’alerte rouge a été déclenchée par Jimmy Morales, président du Guatemala, dans les régions touchées par les projections de cendres et de lave. «Des centaines de policiers, de membres de la Croix-Rouge et de militaires sont déployés» pour participer aux secours dans la zone affectée, a-t-il déclaré. Les conséquences de l’éruption risqueraient de s’aggraver avec  les conditions climatiques difficiles mais le président a également appelé la population au calme.

 

 

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé