Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

MONDE

Le samedi 26 mai dernier, le jeune malien,  Mamoudou Gassama a sauvé la vie d’un enfant suspendu dans le vide, agrippé à un balcon du 4e étage en escaladant en quelques seconds 4 étages à mains nues la façade d'un immeuble du 18e arrondissement. Il a été reçu ce lundi matin à l’Elysée par le président français Emmanuel Macron qui a suggéré au héros de faire une demande de naturalisation.


«On a entendu des gens crier, on entendait les voitures klaxonner, j'ai couru, j’ai traversé la route pour aller le sauver, et Dieu merci je l'ai sauvé. Je n'ai pas réfléchi», a raconté Mamoudou Gassama au début de son entretien avec Emmanuel Macron.

Ce désormais sans-papiers de 22 ans devrait également intégrer le service civique des sapeurs-pompiers, foi du président français. Dans son tête-à-tête avec Mamoudou Gassama, Emmanuel Macron a été très clair. «Tous les papiers de Mamoudou Gassama vont être régularisés dans les plus brefs délais», a assuré le chef de l'Etat français lors de l'échange diffusé sur sa page Facebook. Une décision justifiée par «un acte exceptionnel», a souligné Emmanuel Macron.

Aux dires du président français, Mamoudou Gassama est un «exemple pour des millions de gens». «Vous êtes devenu un exemple car des millions de gens vous ont vu, c'est donc normal que la nation soit reconnaissante», a ajouté Emmanuel Macron, qui lui a également proposé d'entamer les démarches en vue d'une naturalisation, ce que Mamoudou Gassama a accepté.
A noter que Mamoudou Gassama est arrivé à Paris il y a 9 mois de cela en passant par le Burkina Faso, le Niger, la Libye et l’Italie.