Aujourd'hui,
URGENT
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée

MONDE

Le samedi 26 mai dernier, le jeune malien,  Mamoudou Gassama a sauvé la vie d’un enfant suspendu dans le vide, agrippé à un balcon du 4e étage en escaladant en quelques seconds 4 étages à mains nues la façade d'un immeuble du 18e arrondissement. Il a été reçu ce lundi matin à l’Elysée par le président français Emmanuel Macron qui a suggéré au héros de faire une demande de naturalisation.


«On a entendu des gens crier, on entendait les voitures klaxonner, j'ai couru, j’ai traversé la route pour aller le sauver, et Dieu merci je l'ai sauvé. Je n'ai pas réfléchi», a raconté Mamoudou Gassama au début de son entretien avec Emmanuel Macron.

Ce désormais sans-papiers de 22 ans devrait également intégrer le service civique des sapeurs-pompiers, foi du président français. Dans son tête-à-tête avec Mamoudou Gassama, Emmanuel Macron a été très clair. «Tous les papiers de Mamoudou Gassama vont être régularisés dans les plus brefs délais», a assuré le chef de l'Etat français lors de l'échange diffusé sur sa page Facebook. Une décision justifiée par «un acte exceptionnel», a souligné Emmanuel Macron.

Aux dires du président français, Mamoudou Gassama est un «exemple pour des millions de gens». «Vous êtes devenu un exemple car des millions de gens vous ont vu, c'est donc normal que la nation soit reconnaissante», a ajouté Emmanuel Macron, qui lui a également proposé d'entamer les démarches en vue d'une naturalisation, ce que Mamoudou Gassama a accepté.
A noter que Mamoudou Gassama est arrivé à Paris il y a 9 mois de cela en passant par le Burkina Faso, le Niger, la Libye et l’Italie.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé