Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

MONDE

Le milliardaire français, Vincent Bolloré est entendu dans une enquête de soupçon de corruption dans des dossiers de concessions portuaire à Lomé et à Conakry. Il est en garde à vue depuis ce mardi 24 avril 2018.


L’industriel français est en garde à vue depuis ce mardi matin dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre. En effet, l’homme d’affaire breton fait l’objet d’une information judiciaire ouverte à son encontre pour «corruption d’agents publics étrangers». Il est reproché à Vincent Bolloré d’appuyer l’accession au pouvoir de certains dirigeants africains par le moyen de sa machine de communication, Havas, dans le but d’obtenir des concessions portuaires.