Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le directeur provincial de la police nationale du Ziro suspendu et placé sous mandat de dépôt pour affaires de mœurs (Police)
Burkina: 15 380 kg de cannabis saisis entre novembre 2017 et février 2018 (Douanes).
Culture: Ouagadougou va abriter du 27 février au 1er mars 2018 la première édition du Festival panafricain de la Série"Séries Séries" 
Israël: 750 migrants africains menacés d'expulsion en grève de la faim (RFI)
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février

MONDE

 Des officiers de l’armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des « criminels » proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d’Etat.

Dans un message lu dans la nuit à la télévision nationale, le général Sibusiso Moyo a affirmé que l’armée n’avait pas mené de coup d’Etat contre le gouvernement. : « Nous ne faisons que viser les criminels qui l’entourent. Dès que notre mission sera accomplie, nous nous attendons à ce que la situation retourne à la normale. Nous assurons à la Nation que  le président et sa famille sont sains et saufs et que leur sécurité est garantie ». Selon le chef d'Etat sud-africain, Jacob Zuma, qui a décidé d’envoyer à Harare deux envoyés spéciaux, le président Robert Lugabe serait confiné chez lui.

En rappel, plutôt le mardi, des militaires ont pris possession du siège de la radiotélévision publique et de plusieurs bâtiments officiels. L’armée a déclaré avoir procédé à des arrestations dont celle du ministre des Finances.