Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

MONDE

Poursuivi pour altération de signe monétaire, le célèbre activiste franco-béninois Kémi Séba a été relaxé ce mardi 29 août 2017 par le tribunal de Dakar dans le procès qui l’opposait à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Le président de l'ONG urgence panafricaine avait été interpellé le 25 août dernier, suite à une plainte de la BECEAO pour avoir brûlé un billet de 5.000 francs CFA lors d’une manifestation contre le franc CFA.  Ce mardi matin, le parquet a requis la relaxe pure pour Benghaleb Aboutalib Sow, un compagnon de lutte de Séba.

La BCEAO, qui s’est constituée en partie civile, a demandé un franc symbolique. Mais au terme du procès, Kémi Séba et son compagnon ont été purement et simplement relaxés par le tribunal.