Aujourd'hui,
URGENT
Religion: la célébration du Maouloud est prévue dans la nuit du jeudi 30 novembre au vendredi 1er décembre 2017 (FAIB).
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro intègre la nouvelle direction du RDR comme vice président chargé de la région du Tchologo
Zimbabwe: Robert Mugabé démissionne du pouvoir
Zimbabwe: Le Parlement a débuté la procédure de destitution de Robert Mugabe
Nigéria: au moins 50 personnes ont été tuées dans un attentat-suicide à Mubi dans le nord-est du pays
esclavage de migrant: la Libye exprime "son refus catégorique et condamne fermement ce genre de pratique inhumain" 
Burkina Faso: Ousmane Guiro (ex Dg des Douanes) convoque l’Etat burkinabè devant la Cour de justice de la Cédéao (AIB)  
Situation en Libye: le Burkina a décidé du rappel de son ambassadeur pour consultation (Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères) 
Province du Lorum: Des individus non identifiés ont attaqué ce lundi, une équipe de patrouille du district de police de Banh (AIB)
Kenya: la Cour suprême valide la réélection d'Uhuru Kenyatta

MONDE

Poursuivi pour altération de signe monétaire, le célèbre activiste franco-béninois Kémi Séba a été relaxé ce mardi 29 août 2017 par le tribunal de Dakar dans le procès qui l’opposait à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Le président de l'ONG urgence panafricaine avait été interpellé le 25 août dernier, suite à une plainte de la BECEAO pour avoir brûlé un billet de 5.000 francs CFA lors d’une manifestation contre le franc CFA.  Ce mardi matin, le parquet a requis la relaxe pure pour Benghaleb Aboutalib Sow, un compagnon de lutte de Séba.

La BCEAO, qui s’est constituée en partie civile, a demandé un franc symbolique. Mais au terme du procès, Kémi Séba et son compagnon ont été purement et simplement relaxés par le tribunal.