Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

MONDE

La survenue d’un accident de la circulation à Tchaloudè, à 200 km au Nord de Lomé, sur la route nationale N1 a entrainé la mort de six personnes dont cinq humoristes togolais. C’était le dimanche 23 juillet où ils rentraient à Lomé après une série de spectacles dans le Nord du pays.

Les six occupants de la voiture qui les transportait, ont tous péri lorsqu’ils sont entrés en collision avec un camion venant en sens inverse, selon les témoins du drame. En effet, l’accident s’est produit, semble-t-il, au moment où la voiture transportant les comédiens tentait de dépasser un bus d’une compagnie de transport, alors stationné sur la route. Du fait de la forte pluie qui s’abattait sur la zone et de la visibilité réduite, le véhicule se serait alors retrouvé nez-à-nez avec le camion venant dans le sens opposé.

Parmi les cinq artistes décédés, figurent de grands noms de l’humour togolais, en l’occurrence Folo Foli et Agbasco Wiyao (noms de scène). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers étaient depuis quelques années de tous les grands spectacles de rires au Togo et au-delà. Ils ont même été les acteurs principaux de courts métrages diffusés sur la principale chaîne de télévision du pays et préparaient selon leurs proches, une tournée pour la fin de l’année.

De nombreuses personnalités ont réagi pour exprimer leur tristesse face à ce drame qui éprouve le monde de la culture. Le président Faure Gnassimgbé a réagi à travers son compte Twitter, partageant « profondément la douleur des familles éplorées » et leur présentant ses « sincères condoléances ainsi que celles de la nation togolaise ». Proche des disparus, le capitaine des Éperviers du Togo a également posté un long message pour saluer la mémoire des disparus.

D’autres voix s’élèvent pour s’insurger contre la diffusion des images des victimes sur les réseaux sociaux après la publication de premiers clichés. Du reste, l’Observatoire togolais des médias (OTM) a appelé dans un communiqué les journalistes à « la retenue et à l’esprit de responsabilité pour que l’image et la mémoire des défunts soient préservées et respectées ».

Les autorités en charge de la sécurité sont instamment attendues avec les résultats des premières constatations.

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé