Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: Décédé ce 18 février, le cinéaste Idrissa Ouédraogo sera inhumé le mardi 20 février au cimetière de Gounghin
Cinéma : le cinéaste burkinabè Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche 18 février 2018 à Ouagadougou. 
Football: Les Étalons rétrogradés au 9e rang africain et classés 57e au niveau mondial (Classement Fifa février 2018)
Ethiopie: démission du Premier ministre Hailemariam Desalegn
Burkina: Une marche le 15 mars contre «le pillage du foncier» par les sociétés immobilières (AIB)
Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa endosse les habits de président après la démission de Zuma
Allemagne: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, se rend à Munich pour la 54ème Conférence sur la sécurité.
Présidence: Domba Jean Marc Palm, directeur de recherche à la retraite,  nommé Président du Haut Conseil du dialogue social.
Présidence: le journaliste Auguste Marie Romain Bambara nommé directeur de la Communication de la présidence du Faso.
Justice: L’audience devant examiner la demande d’extradition de François Compaoré initialement prévue le 7 mars a été reportée au 28 mars 

MONDE

Un soldat français de l'opération Barkhane est mort au Mali. Un caporal-chef du 6e régiment du génie d'Angers a été tué mercredi après-midi 5 avril 2017, lors d'une intervention dans le centre du pays, à 200 km au sud-ouest de Gao : un accrochage avec « des terroristes », a précisé l'Elysée.


Le soldat est mort mercredi 5 avril dans ce qui semble être une embuscade près de la frontière avec le Burkina Faso. Lors d'une intervention conjointe des forces françaises, maliennes et burkinabè, un de leur véhicule blindé a tout d'abord été touché, en milieu d'après-midi, par un engin explosif faisant deux blessés légers, immédiatement secourus par leurs camarades.

Des militaires français, dont le caporal-chef Julien Barbé, sont ensuite intervenus pour fouiller la zone, pour être sûrs qu'il n'y avait plus de dangers. Et c'est là, en fin de journée, que les soldats ont été pris pour cibles par des terroristes. Touché par des tirs, le caporal-chef a succombé à ses blessures.

C'est le 19e soldat français tué dans la région depuis 2013 et le lancement de l'opération Serval qui s'est élargie pour devenir l'opération Barkhane, qui, elle, couvre désormais cinq pays.

Source: RFI