Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

MONDE

La Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et la Division des investigations criminelles (DIC) ont interpellé, à Dakar, deux djihadistes maliens dont un était en relation avec les auteurs de l’attentat du Grand Bassam annoncé la police sénégalaise dans un communiqué remis à la presse.


Selon la police, Ould Sidi Mouhamed SINA et Ould Ame Sid Alamine, qui vivaient depuis quelques semaines à Dakar, auraient des connexions avec d'autres djihadistes présumés dont celui qui a planifié les attentats perpétrés à Grand-Bassam en côte d'ivoire le 13 mars 2016.

Les enquêteurs de la DIC affirment également que Ould Sidi Mouhamed Sina était « en contact avec Moustapha Diatta, terroriste présumé précédemment arrêté par la DIC ». Celui-ci était cependant déjà derrière les barreaux lors de l’attaque de Gand-Bassam.

Depuis l’attentat en Côte d’Ivoire, une dizaine de suspects ont été arrêtés, notamment au Mali. En janvier 2017, les forces françaises de l’opération Barkhane ont arrêté l’un des organisateurs présumés de l’attentat à l’Ouest de Gao, dans le nord du Mali.

Plusieurs djihadistes présumés ont été arrêtés ces derniers temps au Sénégal, Au total, 16 présumés terroristes djihadistes font l'objet d'enquêtes. Certains sont détenus dans les prisons sénégalaises. On peut notamment citer l'imam Alioune Badara Ndao arrêté en 2016, Makhtar Diokhané et ses deux épouses.