Aujourd'hui,
URGENT
Education: le Burkina et la Coopération suisse signent ce 27 avril deux accords de financement d’un montant de 12 milliards de FCFA.
Banankeledaga : le bacillus anthracis responsable de la mort d’une soixantaine de bœufs le 18 avril dernier (MRAH).
Fonction publique : au total 22 755 postes à pourvoir dont 4 278 pour les concours professionnels.
Fonction publique: 11 096 postes à pourvoir pour les concours directs.
Fonction publique: 7 381 postes à pourvoir au titre des mesures nouvelles.
Fonction publique: 205 médecins, pharmaciens, chirurgien-dentistes seront recrutés cette année, contre 150 en 2016.
Centrafrique:  la Burkinabè Adelaïde Dembélé nommée juge d’instruction à la Cour Pénal Spéciale de la République Centrafricaine.
Police: le contrôleur général de police, Jean-Bosco Kienou, nommé directeur général de la police nationale.
Police: Le directeur général, Lazare Tarpaga, a rendu sa démission.
Justice: le procureur du Faso se défend d'avoir voulu humilier l'homme d'affaires Inoussa Kanazoé.

MONDE

La Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et la Division des investigations criminelles (DIC) ont interpellé, à Dakar, deux djihadistes maliens dont un était en relation avec les auteurs de l’attentat du Grand Bassam annoncé la police sénégalaise dans un communiqué remis à la presse.


Selon la police, Ould Sidi Mouhamed SINA et Ould Ame Sid Alamine, qui vivaient depuis quelques semaines à Dakar, auraient des connexions avec d'autres djihadistes présumés dont celui qui a planifié les attentats perpétrés à Grand-Bassam en côte d'ivoire le 13 mars 2016.

Les enquêteurs de la DIC affirment également que Ould Sidi Mouhamed Sina était « en contact avec Moustapha Diatta, terroriste présumé précédemment arrêté par la DIC ». Celui-ci était cependant déjà derrière les barreaux lors de l’attaque de Gand-Bassam.

Depuis l’attentat en Côte d’Ivoire, une dizaine de suspects ont été arrêtés, notamment au Mali. En janvier 2017, les forces françaises de l’opération Barkhane ont arrêté l’un des organisateurs présumés de l’attentat à l’Ouest de Gao, dans le nord du Mali.

Plusieurs djihadistes présumés ont été arrêtés ces derniers temps au Sénégal, Au total, 16 présumés terroristes djihadistes font l'objet d'enquêtes. Certains sont détenus dans les prisons sénégalaises. On peut notamment citer l'imam Alioune Badara Ndao arrêté en 2016, Makhtar Diokhané et ses deux épouses.

Des mots pour le dire...

Sondage

Etes-vous d’accord avec le Premier ministre pour affirmer que «Burkina is back»?

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé