Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

MONDE

Visée par une attaque, une patrouille mobile de l’armée nigérienne a perdu 15 de ses hommes. C'était le mercredi 22 février, dans la région de Tillabéri.


L'information a été révélée par une source sécuritaire nigérienne qui précise que la patrouille a été attaquée à Tiwa, à quelques encablures de la frontière avec le Mali.  A en croire la même source, les assaillants ont réussi à emporter sept véhicules et en ont également brûlé quatre.

Pour l'heure, aucune revendication n’a été faite. Mais sur place, l'on suspecte les hommes d’Adnane Abou Walid Al-Sahraoui, un ancien lieutenant de Mokhtar Belmokhtar, qui a prêté allégeance à l’État islamique. Du reste, ceux-ci opèrent dans la zone frontalière entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso qui peinent à quadriller conjointement leurs frontières communes.