Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

La Cour pénale internationale a décidé de la remise en liberté provisoire de Jean-Pierre Bemba, selon les informations recueillies par RFI.

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) a annoncé la mort d’un de ses fondateurs dans l’incendie « suspect » de sa maison, dans la nuit de samedi à dimanche à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo. Une annonce faite ce dimanche 10 juin où ses camarades parlent d’acte criminel ayant entrainé d’un intrépide combattant.  

Condamné en première instance à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, Jean-Pierre Bemba a été acquitté en appel, a décidé la Cour pénale internationale.

Le Guatemala a subi deux éruptions en moins de 24 heures.  Le bilan de l’éruption du volcan de Fuego («volcan de feu»), situé à 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale du Guatemala, s’est alourdi ce lundi, passant de 38 à 69 personnes tuées. Toute fois le nombre de victime pourrait s’alourdir ce mardi 5 juin 2018  avec la poursuite des recherches des nombreux disparus.

L’annonce d’une porte-parole du parquet de la ville de Liège dans l’Est de la Belgique fait cas de deux policiers et un civil tué  ce matin 29 mai à liège suite à un control que menait la police sur un individu qui a ensuite été abattu.

Le samedi 26 mai dernier, le jeune malien,  Mamoudou Gassama a sauvé la vie d’un enfant suspendu dans le vide, agrippé à un balcon du 4e étage en escaladant en quelques seconds 4 étages à mains nues la façade d'un immeuble du 18e arrondissement. Il a été reçu ce lundi matin à l’Elysée par le président français Emmanuel Macron qui a suggéré au héros de faire une demande de naturalisation.

Une campagne de vaccination contre le virus Ebola débute ce lundi 21 mai dans la province de l’Équateur, au Nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC). C’est du moins, ce qu’a annoncé le gouvernement congolais le samedi 19 mai, au sortir d’un conseil des ministres spécial. 

L’Organisation mondiale de la Sante a confirmé ce jeudi 17 mai 2018 la présence d’un cas d’Ebola dans une zone urbaine et très peuplée du pays. Depuis l’apparition de la maladie, les services de santé ont dénombré 23 morts.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) menace de s'en prendre aux entreprises installées dans la région du Sahel. Dans un communiqué publié mardi 8 mai au soir, le groupe terroriste accuse les sociétés occidentales de piller les ressources de ces pays et annonce qu'elles sont devenues des cibles d'attaque. Et ce pour une zone allant «de la Libye à la Mauritanie» dit le communiqué. C'est une première.

Le milliardaire français, Vincent Bolloré est entendu dans une enquête de soupçon de corruption dans des dossiers de concessions portuaire à Lomé et à Conakry. Il est en garde à vue depuis ce mardi 24 avril 2018.

Les camps de la MINUSMA et de la force Barkhane à Tombouctou ont été la cible de tirs de roquettes par des assaillants déguisés en Casques bleus et venus à bord de véhicules piégés. C’était le samedi 14 avril, il y a eu au moins un mort  et une dizaine de blessés au rang des Casques bleus, et une quinzaine d’assaillants tués.

Un avion de l'armée de l'air algérienne s'est écrasé ce mercredi 11 avril à l'aéroport de Boufarik, près d'Alger. Selon un bilan provisoire, au moins 257 personnes ont péri dans la catastrophe.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé