Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

ENVIRONNEMENT

Débuté au mois de juillet 2019, l’opération 10.000 plants lancée par le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a pris fin le samedi 19 octobre 2019 à la ceinture verte de Ouagadougou. Sur une superficie de 2 hectares, 800 plants ont été porté en terre, portant le nombre total d'arbres plantés à 10.069.


C'est à la ceinture verte de Ouagadougou précisément dans le quartier Tanghin qu'est intervenue la clôture de l’opération 10.000 plants du FPDCT initié à l'occasion de la célébration de la décennie de l'institution que dirige Bruno S. Dipama. «Nous répondons par ce geste à un appel du président du Faso. La mission du fonds permanent nous a amenés également à nous pencher sur les questions environnementales», a indiqué M. Dipama.

Bruno Dipama, DG du FPDCT au pied de son arbre

La réalisation de cette ceinture verte est une opération chère à la mairie de Ouagadougou. Et selon le premier adjoint au maire, Moussa Belèm,  l’occupation de la même ceinture pour diverses raisons ne contribue pas à son épanouissement. «Depuis notre arrivée, nous avons réfléchi et nous avons trouvé qu’il fallait une autre approche pour occuper la ceinture verte», fait-il  remarqué.

Pour Moussa Belem, le geste du FPDCT va donc permettre d’enrichir ce joyau. Il a souhaité que d’autres personnes ou institutions puissent suivre ce pas. Étant en fin de saison de pluie, il a rassuré qu’il y a des forages pour irriguer les plantes. Toutefois, il espère qu’il y aurait plus de sources d’eau. «Nous ne plantons pas aujourd’hui pour nous- mêmes. C’est pour nos enfants et nos petits-enfants. Tout est maitrisé, tout est réfléchi. Nous ferons en sorte que ces plantes vivent», a-t-il conclu.
Toutefois, Bruno Dipama a rappelé que cette opération est une réponse à un appel du président du Faso. Cette année, le Burkina Faso a célébré la journée de l’arbre. Le président du Faso avait donné l’exemple en mettant en terre des arbres. Ce sont au total 10 069 plants qui ont été plantés dans les 13 régions du Burkina.

Etat des lieux de l'opération

Commune de Pabré : 845 plants
Commune de Komki Ipala : 700 plants
Commune de Tanghin Dassouri : 700 plants
Commune de Komsilga : 700 plants
Commune de Saaba : 700 plants
Commune de Koubri : 1100 plants
Conseil régional du Centre : 800 plants
Commune de Ouagadougou (ceinture verte) : 800 plants

Autres régions

Boucle du Mouhoun : 260 plants
Cascades : 302 plants
Centre-Est : 250 plants
Centre-Ouest : 250 plants
Plateau central : 250 plants
Sahel : 350 plants
Hauts-Bassins : 350 plants
Centre-Sud : 250 plants
Sud-Ouest : 600 plants
Nord : 300 plants
Est : 262 plants
Centre-Nord : 300 plants

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir