Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

ENVIRONNEMENT

Le Burkina Faso vient d'inscrire son premier site Naturel sur la liste du Patrimoine mondial naturel de L'UNESCO avec succès, le Complexe W-Arly-Pendjari (WAP).


Le WAP est une vaste étendue de savane soudano-sahélienne intacte  abritant une faune riche et variée. Il compte plus de 460 espèces  d'oiseaux, 80 espèces  de reptiles et 120 espèces de poissons. Le WAP est également une ressource naturelle Partagée entre le Benin le Burkina et le Niger.
L'aboutissement heureux du dossier d'inscription qui témoigne de la bonne et franche collaboration entre les trois pays, est aussi une forme d'interpellation des trois pays à redoubler d'efforts  dans la gestion concertée du complexe.

Le ministre de l'Environnement de l'Economie Verte et du Changement Climatique Batio BASSIERE a,  au nom du gouvernement du Burkina Faso remercié le centre du patrimoine mondial, les membres du Comité et les partenaires techniques et financiers pour l'accomplissement de ce projet. Il a en outre rassuré les uns et les autres sur la volonté de son pays le Burkina Faso à préserver ce patrimoine pour les générations futures.

Cette Reconnaissance selon le ministre  BASSIERE  découle de la politique de son Excellence Monsieur le Président  du Faso en matière de conservation des ressources naturelles pour les générations futures.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé