Aujourd'hui,
URGENT
Toécin Yaar: le sit-in de la CDAIP empêché par les forces de l’ordre car la coordination n’aurait pas obtenu une autorisation de la mairie.
Toécin Yaar: la CAIDP exige la publication du rapport d’une mission d’inspection sur l'attribution des hagards au nouveau marché.
Football: la CAF dément les rumeurs d’attribution au Maroc de la CAN 2019 prévue au Cameroun. 
Coopération: le Burkina obtient de ses partenaires, un appui de 3,02 milliards, pour le 5ème recensement général de la population.
Economie: le Burkina a réalisé un taux de 160% pour l’émission d’emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA, lancé le 7 juillet dernier.
Burkina: Paul Kaba Thièba en tournée du 28 juillet au 1er août dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest (Primature)
Athlétisme: Marthe Koala remporte sa 2e médaille d'or en s'imposant au saut en longueur avec un bond de 6m52 aux Jeux de la Francophonie.
Athlétisme: Bienvenu Sawadogo termine 2e finale du 400m et décroche la médaille d'argent aux Jeux de la Francophonie.
Santé: 500 millions de personnes dans le monde vivent  avec l’hépatite virale B chronique ou l’hépatite C.
Santé: le virus de l’hépatite B, à lui seul, est responsable de 600 000 décès par an dans le monde. 

ENVIRONNEMENT

Le Burkina Faso vient d'inscrire son premier site Naturel sur la liste du Patrimoine mondial naturel de L'UNESCO avec succès, le Complexe W-Arly-Pendjari (WAP).


Le WAP est une vaste étendue de savane soudano-sahélienne intacte  abritant une faune riche et variée. Il compte plus de 460 espèces  d'oiseaux, 80 espèces  de reptiles et 120 espèces de poissons. Le WAP est également une ressource naturelle Partagée entre le Benin le Burkina et le Niger.
L'aboutissement heureux du dossier d'inscription qui témoigne de la bonne et franche collaboration entre les trois pays, est aussi une forme d'interpellation des trois pays à redoubler d'efforts  dans la gestion concertée du complexe.

Le ministre de l'Environnement de l'Economie Verte et du Changement Climatique Batio BASSIERE a,  au nom du gouvernement du Burkina Faso remercié le centre du patrimoine mondial, les membres du Comité et les partenaires techniques et financiers pour l'accomplissement de ce projet. Il a en outre rassuré les uns et les autres sur la volonté de son pays le Burkina Faso à préserver ce patrimoine pour les générations futures.

Cette Reconnaissance selon le ministre  BASSIERE  découle de la politique de son Excellence Monsieur le Président  du Faso en matière de conservation des ressources naturelles pour les générations futures.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir