Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le procès du putsch manqué de 2015 de nouveau renvoyé au 29 juillet, dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel. 
Football: Kamou Malo, précédemment coach de l'USFA, est le nouveau sélectionneur des Etalons (communiqué FBF).  
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France

Ceci est un message du ministre burkinabè en charge de l’environnement, Nestor Batio Bassière  à l’occasion de la commémoration le 5 juin de chaque année de la journée mondiale de l’environnement.

Les nouveaux élus du bureau exécutif national des Chambres d’Agriculture du Burkina Faso ont été officiellement présentés à la presse le samedi 2 juin dernier à Ouagadougou. Le nouveau bureau a saisi cette occasion pour lancer un appel aux producteurs pour la réussite de la campagne agricole 2018-2019.

Faire barrière aux organismes génétiquement modifiés (OGM) en général et au projet de moustiques génétiquement modifiés en phase d’expérimentation dans le cadre de la lutte contre le paludisme, tels ont été les objectifs de la marche-meeting organisée le samedi 2 juin 2018 par le Collectif citoyen pour l’agroécologie (CCAE). Ce rendez-vous de Ouagadougou est le deuxième du genre, après celui organisé en 2015. L’occasion fut saisie pour le collectif d’attirer l’attention du gouvernement, par la remise d’un mémorandum au ministère de l’agriculture.  

Photo: RTB

L’Agence nationale de la météorologie (ANAM) a rendu public le 31 mai 2018  les résultats de la prévision saisonnière des périodes juin-juillet-août (JJA) et juillet-août-septembre (JAS) de la campagne agropastorale 2018.

En ces temps de pluie qui s’annoncent, les lamantins au Togo sont menacés. C’est une course contre la montre pour sauver cette espèce en danger, même s’il y a deux ans, un trafiquant de lamantins a été arrêté non loin d’Aného. En effet, il suffit de sillonner le long de côte et du lac Togo, pour constater l’ampleur de la menace qui pèse sur ces espèces protégées. Des filets non conventionnels sont jetés chaque fois dans les eaux par les pêcheurs. Du coup, les espèces sont menacées de se reproduire, y compris le lamantin.

Le ministre en charge de l'Environnement, Batio Bassière a procédé le lundi 14 mai au lancement de la campagne d'inspections minières 2018 dans l'enceinte de la mine de zinc de Perkoa situé dans la région du Centre-Ouest.  Une cérémonie qui marque aussi la fin de la campagne précédente qui a permis au Bureau National des Évaluations Environnementales(BUNEE ) d'inspecter 28 mines industrielles et semi mécanisées avec l'appui financier du Programme d'Appui au Développement du Secteur Minier(PADSEM).

Ouagadougou accueille le 9è atelier du projet des Centres d’excellence africains (CEA) sur le site du campus de l’Institut d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE). Les 22 CEA financés par la Banque mondiale et hébergés dans des universités de 9 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre font à cette occasion, la mise à jour des diverses facettes du projet.

Du 7 au 9 mai 2018, Ouagadougou accueille le premier «Salon de l’étudiant» des Centres d’excellence africaine (CEA) sur le site du campus de l’Institut d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE). Les 22 CEA financés par la Banque mondiale et hébergés dans des universités de 9 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre auront à présenter leurs programmes et innovations en matière de recherche appliquée au public.

Le Parc National de la Kéran, se meurt à cause d’une désertification avancée due à l’intensité de la production du charbon de bois.Il suffit de voyager à travers le Togo pour constater le dégât. Des montagnes de charbon de bois et des centaines de sacs contenant ce charbon jonchent les bords de la route nationale au niveau de la réserve de la Kéran. Du « Carrefour Gando», jusqu’à la réserve, c’est rien que de gigantesques élévations de charbon de bois qu’on aperçoit.

Les agents des Eaux et Forêts en collaboration avec la douane ont intercepté trois colis contenant de la viande d’hippopotame et du poisson. La saisie a eu lieu ce mercredi 11 avril 2018 sur l’axe Ouaga-Fada, précisément à Boutenga (carrefour de Ziniaré) à 35 km de la capitale burkinabè.

L’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) organise du 9 au 13 avril 2018 à Abidjan, un séminaire sur le thème «Environnement maritime et exploitation offshore des ressources pétrolières». 

La Coalition pour la Protection du Patrimoine génétique africain (Copagen) était face à la presse ce jeudi 5 avril 2018 à Ouagadougou. Objectif : indiquer leur rejet des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l’agriculture, l’alimentation et la santé humaine et animale.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé