Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

ECONOMIE

La Banque mondiale a approuvé jeudi 30 avril 2020 un financement de 21,15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* dont la moitié en don et l’autre moitié en crédit pour soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. 

Le Projet de préparation et de riposte à la pandémie de Covid-19 au Burkina Faso renforcera les capacités de prévention, d’anticipation et de réaction des systèmes de santé publique.

Il prolongera et étendra les financements d’urgence à hauteur de 4 millions de dollars du Projet de renforcement des services de santé (PRSS), qui, entre autres, soutient la protection du personnel soignant et le suivi des personnes ayant été en contact avec des cas confirmés de COVID-19 ». Le montant total du PRSS est de 100 millions de dollars, dont 80 millions en don et 20 millions en fonds fiduciaires. 

«La riposte à la pandémie développée par le Burkina Faso s’appuie sur l’expérience acquise ces dernières années dans les opérations de santé», indique Christophe Rockmore, responsable par intérim des opérations de la Banque mondiale au Burkina Faso. «La Banque mondiale travaillera étroitement avec le gouvernement et tous les partenaires et parties prenantes concernés afin de mettre en œuvre efficacement le projet».  

Ce projet permettra notamment de former environ 2000 personnels de santé de première ligne et l’acquisition du matériel de prise en charge des patients. En outre, il est prévu la distribution de vivres et de provisions essentielles aux populations affectées par le COVID-19.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir