Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

ECONOMIE

Dans le but de moderniser ses services publics, le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat du Burkina (MCIA) a réalisé et mise en service un portail virtuel dénommé : "Portail d'entrée au Burkina Faso". Ce portail qui a été présenté au public et aux professionnels des médias ce mardi 17 décembre 2019 à Ouagadougou, a pour objectifs principaux, d'attirer les investisseurs au pays, d'améliorer la qualité du service public fourni et de réduire le délai de délivrance des différents actes au sein des structures du MCIA au profit des usagers.


Le Peb se veut un outil qui permet d'accéder aux informations et aux services en ligne en un clic. Par ce portail, le monde des affaires au Burkina s'ouvre désormais au monde entier. Espace digital dédié au monde des affaires au Burkina, espace fédérateur, simple, mobile et sécurisé, espace qui permet de gagner du temps et qui évite de perdre de l'argent, de constituer les différents actes au sein des structures du MCIA, le Peb est désormais accessible en un clic. Ainsi donc, depuis votre lieu de travail où même entre deux avions, vous pouvez investir ou faire des affaires au pays des Hommes intègres.

Trois actes majeurs des Guichets uniques du commerce et de l'investissement (DGU-CI) du MCIA ont été retenus pour la phase pilote de dématérialisation complète des actes dans ce portail. Il s'agit notamment du Certificat d'origine (CO), des marchandises, de l'Autorisation spéciale d'importation (ASI) et de l'Autorisation d'exercer le commerce (AEC) par les étrangers.

Pour le ministre du Commerce, Harouna Kaboré, c'est une véritable révolution dans le monde des affaires au Burkina pour répondre aux préoccupations des usagers du monde des affaires. "Cette plateforme permettra de commencer les procédures d'obtention d'actes en ligne, d'aller au bout des procédures pour obtenir les différents actes, de disposer d'informations pour pouvoir investir au Burkina, de pouvoir avoir sur la plateforme, l'ensemble des projets existant dans le pays et comment faire les affaires au Burkina et les structures avec lesquelles le faire", a indiqué le ministre du Commerce.

A cela s'ajoute l'Intelligence artificielle qui permettra aux décideurs d'avoir les statistiques et de réduire le train de vie de l'Etat. "C'est un outil d'aide aux décisions parce que les statistiques nous permettent d'avoir les orientations à prendre par rapport aux produits disponibles, les actes à obtenir et surtout comment développer l'économie", ajoute Harouna Kaboré qui affirme que c'est un bon en avant.

Pour sa part, Hadja Sanon, ministre de l'Economie numérique, invite les autres acteurs sectoriels à emboiter le pas parce que selon elle, son département travaille à créer l'environnement propice mais que c'est acteurs de créer la valeur ajoutée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir