Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

ECONOMIE

Monrovia, la capitale du Liberia, s’apprête à abriter, du 28 au 30 novembre 2019, la conférence-exposition internationale sur les mines, l’énergie et le pétrole «Semica Liberia». Organisé par le ministère des Mines et de l’Énergie de la République du Libéria, en association avec Semica Inc., Burkina Faso, l’évènement se tient sous le thème «Investir dans les opportunités africaines dans les secteurs des mines, de l’énergie et du pétrole».

L'industrie minière du Libéria a connu une reprise après la guerre civile qui a pris fin en 2003. L'or, les diamants et le minerai de fer constituent les minéraux essentiels du secteur minier.  

Des mines sont entrés en activité, tandis que d’autres s’apprêtent à ouvrir. Le secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz) est encore en phase d’exploration, mais les perspectives de découverte sont bonnes, eu égard au potentiel géologique et géophysique du pays en tant que nouvelle frontière d’investissement dans le secteur des hydrocarbures. Quant au secteur énergétique du Libéria, il représente toujours un énorme défi pour les gouvernants.

Pour attirer les investissements étrangers, les autorités du pays ont mis en place un nouveau code de politique de développement minier et un code minier. 

C’est dans ce contexte que se tiendra le Semica Liberia,  un évènement qui réunit les principaux acteurs des secteurs des mines, de l’énergie et du pétrole du continent, ainsi que des investisseurs internationaux, des experts du secteur, des consultants, des fournisseurs de technologies et des financiers, afin de débattre de l’avenir de ces secteurs clés de l’économie. Une aubaine pour explorer également les opportunités d’investissement dans les secteurs des mines, des hydrocarbures et de l’énergie.

Le Semica Liberia permettra donc aux ministres, ambassadeurs, P-DG, consultants et experts, investisseurs, des sociétés minières et pétrolières, des institutions financières, de d’échanger à travers des conférences, des expositions, des réunions d’affaires interentreprises et réunions spéciales, etc

Suivez ce lien pour vous inscrire et participer à l’évènement : https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.semicaliberia.com/&prev=search

Contacts de l’évènement :

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web : www.semicaliberia.com

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé