Aujourd'hui,
URGENT
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 
Burkina: Le Premier ministre, Christophe Dabiré, effectue, les 14 et 15 février 2020, une visite officielle dans la région du Sud-Ouest. 
Yagha: un Pasteur et des membres de sa famille -dont ses enfants- exécutés ce 13 février 2020  par des hommes armés non identifiés. 
Fada N'Gourma : 8 assaillants abattus et un autre capturé le 10 février 2020 dans l'attaque contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou.
Chine: le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a dépassé 20 400, le virus a tué 425 personnes.  
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale

ECONOMIE

La sixième édition du Rebranding Africa Forum s'est ouverte ce vendredi 4 octobre 2019 à Bruxelles par un networking business cocktail. A ce rendez-vous empreint de convivialité, les participants ainsi lève un verre à la réussite de cette édition consacrée à des échanges sur les enjeux socioéconomiques de l'exploitation des mines en Afrique. Ils ont également échangé avec les officiels burkinabè sur les avantages à investir au Burkina Faso. 

Thierry Hot, le fondateur du RAF, a remercié le Burkina Faso qui s'est mobilisé «Nous sommes là pour inviter les investisseurs belges à investir au Burkina Faso en raison de son fort taux de croissance et d'un bon climat de affaires», reprend en écho Idrissa Nassa, P-DG de Coris Bank international et conseiller spécial du président de la Chambre de commerce du Burkina au nom duquel il s'exprimait.

Le ministre en charge du Commence, Harouna Kaboré ira plus loin en donnant un plus large aperçu des potentialités économiques du pays et les raison pour y investir. Situé au cœur de l'Afrique de l'ouest, le Burkina Faso dispose de 9 millions d'hectares de terres exploitables dont une bonne partie non encore exploitée. Il occupe le 4e rang en termes d'élevage en Afrique de l'ouest. Le secteur est encore perfectible et a besoin d'investisseurs.

Et ce n’est pas tout. Le pays enregistre un taux de croissance supérieur à 6% et un taux d’ensoleillement qui en fait le terrain naturel pour produire de l’électricité. Sur ce plan, la bonne nouvelle qui a été portée aux hommes d’affaires belges mais aussi maliens, congolais ou guinéens présents, est qu’il y a de la place pour tous dans la production d’électricité, avec un système de revente à la Sonabel à un taux «intéressant».

Les éventuels investisseurs peuvent même compter sur les hommes d’affaires du Burkina qui se disent prêts à accompagner tout potentiel investisseur en leur fournissant appui et conseils grâce à leur bonne connaissance du terrain. Ceux qui le désirent pourraient également investir dans la téléphonie mobile en s’offrant la quatrième licence disponible ou dans le programme 40 000 logements lancé par le gouvernement. 

On peut noter une forte participation burkinabè à cet événement qui draine également des personnalités africaines et européennes. Le Burkina Faso est conduit par le Premier ministre, Christophe Dabiré. La délégation compte aussi le ministre en charge du Commerce, Harouna Kaboré, Oumarou Idani, en charge de Mines.

Des hommes d'affaires du pays des hommes intègres sont aussi là: Mahamadi Savadogo, président de la Chambre de commerce du Faso, Idrissa Nassa, patron de Coris bank, Roland Sow de la société de transport Élitis, Moussa Hamed Diallo de IAM, Huguette Bama de l'Agence burkinabè des investissements...

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé