Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

ECONOMIE

Depuis quelques jours une rumeur circule sur les réseaux sociaux sur l’existence de faux numéros de série sur les billets de 10 000 FCFA et 5 000 FCFA et de différence sur les dimensions de ces billets.

 

Dans un communiqué publié ce lundi sur son site Internet,  La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest a démenti formellement cette information qu’on lui impute tout en appelant à la vigilance du public. «La BCEAO dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes et précise qu’elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides» indique le communiqué.

Par conséquent, l’institution émettrice desdits billets a, du coup, invité les populations à la plus grande vigilance et à ne se référer « qu’aux seules voies de communication officielles » de la banque, à savoir son site Internet et la presse écrite et audiovisuelle.  Par ailleurs, le communiqué précise que la BCEAO se réserve le droit de  lancer des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices de ces actes et messages.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir