Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le procès du putsch manqué de 2015 de nouveau renvoyé au 29 juillet, dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel. 
Football: Kamou Malo, précédemment coach de l'USFA, est le nouveau sélectionneur des Etalons (communiqué FBF).  
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France

ECONOMIE

Du 24 au 25 juin 2019, se tiendra à Beijing la réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des acquis du forum sur la coopération sino-africaine qui s'est tenu en septembre 2018. Ce vendredi 21 juin 2019 à Ouagadougou, l'ambassadeur de la Chine au Burkina Faso Li Jian a, au cours d'une conférence de presse, affirmé qu'il s'agira pour les coordinateurs de dresser le bilan des conclusions dudit forum.

Cette réunion, à entendre le diplomate chinois, a pour objectif de concrétiser les acquis du sommet de Beijing, notamment ceux des huit initiatives annoncées par le président chinois Xi Jinping. Ces initiatives couvrent, selon Li Jian, la promotion industrielle, l'interconnexion des infrastructures, la facilitation du commerce, le développement vert, le renforcement des capacités, la santé, les échanges humains et culturels, la paix et la sécurité.

A en croire le diplomate, plus d'une quarantaine d'activités multilatérales et bilatérales telles que la cérémonie d'ouverture, la session plénière, la conférence de presse conjointe et des entretiens sont prévues. « Elles permettront de mettre en synergie les actions et de renforcer le consensus dégagé dans le but de réaliser plus de projets et de créer plus de bénéfice pour les populations sino-africaines » a-t-il précisé en ajoutant, qu'en marge de ces activités, la délégation va également participer à la première édition de l'exposition économique et commerciale Chine-Afrique qui aura lieu à Changsha dans la province de Hunan.

Et pendant la réunion, indique Li Jian, une déclaration conjointe sera annoncée pour donner l'orientation stratégique de la construction d'une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide et pour mieux coordonner les politiques et les mécanismes au niveau bilatéral et multilatéral. « La coopération gagnant-gagnant entre la Chine et les pays africains contraste avec l'actualité récente sur les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. La tenue de cette réunion est donc un symbole fort de l'ouverture de la Chine au monde entier, de sa ferme résolution à partager sans réserve le fruit de sa croissance et à défendre avec conviction le principe d'ouverture et de multilatéralisme. Les Etats-Unis et la Chine sont les deux plus grandes économies du monde et doivent jouer un rôle principal pour la stabilité et la confiance de l'économie mondiale » a expliqué le diplomate.

Dans le même esprit, par cette réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des acquis du Sommet, la Chine se veut plus que jamais ouverte au dialogue, au partenariat sincère, à l'esprit gagnant-gagnant et à la défense du multipartisme. Plus de 80 officiels au rang ministériel y compris 24 ministres africains des Affaires étrangères qui ont, aux dires de Li Jian, confirmé leur participation. 

En rappel, le Burkina Faso et une cinquantaine  d'autres pays africains ont participé au forum sur la coopération sino-africaine en septembre 2018 sur le thème « la Chine et l'Afrique: construire une communauté de destin encore plus solide pour la coopération gagnant-gagnant ».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé