Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

La priorité de la nouvelle directrice : travailler à consolider les acquis engrangés par son prédécesseur

ECONOMIE

Après près de 18 mois passé à la  tête de la représentation Air France au Burkina, Philippe Maciocia cède les commandes à Brigitte Lucien. La passation officielle des charges est intervenue ce vendredi 17 mai 2019 à la résidence de France au cours d’un cocktail organisé à l’honneur du désormais ex-représentant de la compagnie au Burkina.

Le cérémonial a été sobre et très riche en émotion car c’est  avec tristesse que Philippe Maciocia dit quitter le Burkina après avoir pu stabiliser la représentation burkinabè de la compagnie qui a traversé des zones de turbulences au cours d’une certaine période. Malgré la tristesse que se lisait sur son visage, M. Maciocia part avec le sentiment d’avoir accompli son devoir. « Air France se porte bien parce qu’on a réussi à stabiliser un programme avec un vol quotidien. C’était notre objectif et celui du gouvernement burkinabè. Je laisse une compagnie en bonne état et je quitte le Burkina avec beaucoup de tristesse » a fait savoir le représentant sortant qui déposera ses valises en Algérie.

En 18 mois d’exercice, Philippe Maciocia et son équipe ont  réussi à glaner des acquis sur le terrain surtout en termes de développement. Il s’agit, entre autres, du rétablissement d’un vol quotidien au départ de Ouagadougou malgré la situation sécuritaire, de la signature d’accords de coopération et l’amélioration des conditions de travail de l’équipe de la représentation de Air France. 

Outre cela, l’un des points importants a été le relookage des cabines de la flotte de 15 Airbus A330 de Air France dont le premier avion équipé a fait la liaison Paris-Ouagadougou le 3 février dernier. Les problèmes d’exploitation,  les grèves et les attaques terroristes sont les difficultés qui ont émaillé le mandat de M. Maciocia à la tête de Air France Burkina.

Pour son successeur, Brigitte Lucien, sa  priorité sera de travailler à consolider les acquis engrangés par son prédécesseur : « Ma première action c’est déjà être dans la continuité parce que comme vous le savez, la compagnie au Burkina est sur une base stable en terme de programme et d’équilibre avec la clientèle. Donc, ma mission première sera de stabiliser et de continuer le développement de la représentation » tels sont les premiers mots de la désormais patronne de la compagnie au Burkina.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé