Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Photo: présidence du Faso

ECONOMIE

La cérémonie officielle d'ouverture de la 21e édition de la Journée nationale du Paysan (JNP) s'est tenue ce vendredi 26 avril 2019 au Lycée Bafudji de Gaoua. Au cours de cette édition, la « sève nourricière »  du Burkina va mûrir des réflexions sur le défi de la sécurité alimentaire pour  trouver des solutions « idoines » afin de contribuer au développement du Burkina  dans un contexte d'insécurité. 

C'est autour du thème: « Défi de la sécurité alimentaire dans un contexte d'insécurité : quelles stratégies d'accompagnement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques? »  que se tient la JNP 2019. Cette cérémonie d'ouverture a été présidée par le  chef de l'État, Roch Marc Christian Kaboré. L'occasion était pour lui de témoigner sa «  reconnaissance » aux producteurs et productrices, acteurs de « premier rang du tissu économique et social du Burkina Faso ». « En effet, pour permettre le développement économique et social  de notre pays  dans son ensemble, nous devons transformer structurellement l'agriculture dans sa globalité. Les multiples attaques constituent une menace très sérieuse affectant négativement les actions déployées au niveau des exploitations agro-sylvo-pastorales. Il est plus que jamais nécessaire de mûrir les réflexions en élargissant la concertation aux acteurs de base directement touchés » a fait  comprendre  le président du Faso.

Aux dires de Moussa Koné, président de la Chambre nationale d'Agriculture, le secteur rural constitue le principal levier du développement du Burkina. La JNP pour lui est donc  une occasion de  rendre hommage aux  acteurs du monde rural qui s'investissent afin d'assurer l'essentiel des  besoins alimentaires des Burkinabè. En vue de permettre aux chambres d'agricultures d’accomplir leurs missions, le représentant  a souhaité un accompagnement de l'Etat afin  que dans un court terme, toutes les régions soient dotées d'un siège.

La création de la Banque Agricole du Faso, le financement de plus de 645 projets à travers le fond de développement de l'élevage , la diffusion de 17 tonnes de semences forestières  améliorées et la mise en terre de 4 millions 200 mille plants sont entre autres les actions '' fortes '' et mesures de réformes qui ont été réalisées pour soutenir la transformation du secteur de l'agriculture selon Salifou Ouédraogo, ministre de l'Agriculture et  des Aménagements hydro-agricoles.

Un don en semences, intrants et équipements agricoles pour la campagne à venir d'une valeur de plus de 70 millions de F CFA a été octroyé aux producteurs par le gouvernement. Aussi, 141 acteurs du monde rural ont par la même occasion été distingués, chevaliers de l'ordre du mérite du développement rural avec soit agrafe agriculture, soit  élevage.

Suite à cela, le président du Faso, Roch Marc Christian Kabore a procédé à l'ouverture de la foire des produits et à la visite des stands. L'entretien direct entre le président du Faso et  les acteurs du monde rural est  prévu pour ce samedi 27 avril 2019. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir