Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

Photo: Ministère de l'Agriculture

ECONOMIE

Le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles accompagné de ses collègues en charge du développement rural, a animé ce vendredi 19 avril 2019 à Ouagadougou,  une conférence de presse sur la tenue de la 21è édition de la Journée nationale du paysan (JNP) du 25 au 27 avril prochain à Gaoua Chef-lieu de la région du Sud-Ouest. Plus de 1000 producteurs des 45 provinces du Burkina Faso y sont attendus. Ils auront des échanges directs avec le président du Faso,  Roch Marc Christian Kaboré.

 « Défi de la sécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité : quelles stratégies d’accompagnement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques », c’est le thème de la 21è édition de la JNP. Pour le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Monsieur Salifou Ouédraogo, ce thème traduit la volonté du gouvernement et de tous les acteurs à œuvrer à l’accroissement des performances globales du secteur rural en dépit des contraintes diverses.

Le programme de cette 21e édition prévoit des ateliers sectoriels, le lancement du programme d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement, l’entretien direct entre le président du Faso et plus de 1000 producteurs qui viendront des 45 provinces du pays.

Service d’information du gouvernement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé