Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le Premier ministre, Christophe Dabiré, effectue, les 14 et 15 février 2020, une visite officielle dans la région du Sud-Ouest. 
Yagha: un Pasteur et des membres de sa famille -dont ses enfants- exécutés ce 13 février 2020  par des hommes armés non identifiés. 
Fada N'Gourma : 8 assaillants abattus et un autre capturé le 10 février 2020 dans l'attaque contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou.
Chine: le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a dépassé 20 400, le virus a tué 425 personnes.  
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso

ECONOMIE

Le ministère burkinabè en charge du commerce a réagi ce lundi 15 avril 2019 suite à l’information qui a circulé toute la journée sur une prétendue protection du pagne tissé traditionnel burkinabè (Faso Dan Fani) par une firme chinoise. Ladite information aurait été annoncée au cours d’une émission de débat diffusé par nos confrères de radio France internationale (RFI).

Par un communiqué, le ministère a démenti cette nouvelle. « Le ministère tient à rassurer l’opinion nationale et internationale que des recherches menées par ses services techniques à travers d’une part des bulletins officiels de la propriété industrielle (Bopi) de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et d’autre part les bases de données mondiales sur les marques de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) où sont publiées les marques enregistrées respectivement dans l’espace OAPI et au niveau international n’indiquent aucune trace de protection de la marque Faso Dan Fani » peut on lire dans la note.

Et après d’autres investigations supplémentaires, le ministère a affirmé « qu’aucune marque concernant le Faso Dan Fani n’a fait l’objet de dépôt à l’OAPI à la date du 15 avril 2019. Par conséquent, aucune demande de titre relative au Faso Dan Fani provenant d’une firme asiatique n’a été reçue à l’OAPI ».

Saisissant l’occasion, le département que dirige Harouna Kaboré a par ailleurs annoncé la labellisation prochaine du Faso Dan Fani et de trois autres produits : le chapeau de Saponé, le beurre de Karité, et les produits de cuirs et peaux de Kaya. En ce qui concerne le Faso Dan Fani, le communiqué précise que le processus de son labellisation sera terminé d’ici mai 2019 avec le dévoilement du logotype du label Faso Dan Fani  le 30 avril prochain. Mais en tout état de cause, le département en charge du commerce a laissé entendre que des instruments juridiques existent pour permettre au Burkina Faso de s’opposer éventuellement « à toute tentative d’appropriation illicite par toute tierce personne de la marque Faso Dan Fani ».

Notons que depuis janvier 2018, le pagne tissé Faso Dan Fani (FDF) est devenu le pagne officiel des grandes manifestations au Burkina Faso.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé