Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

Durant sa présence, la Banque a enregistré un bilan record

ECONOMIE

Il est celui qui a fait le plus long mandat à la tête d’une filiale de Ecobank. En Effet, Cheick Travaly a passé 7 «bonnes» années à la tête de l’institution bancaire au Burkina. Afin de lui rendre un hommage mérité, responsables, personnel et clients de la «Banque panafricaine» se sont retrouvés autour d’un cocktail dans la soirée de mardi 26 mars 2019. L’occasion a été également mise à profit pour installer Moukaram Chanou Alao dans ses fonctions de nouveau directeur de Ecobank Burkina.

Cette cérémonie d’au revoir marquant un nouveau tournant dans la vie de  l’institution a un caractère spécial aux yeux de Amadou Sangaré, PCA de Ecobank. Parce que pour lui, elle marque la fin d’une mission, laquelle mission a été bien conduite à la satisfaction de la clientèle, des actionnaires et de l’ensemble du personnel de la banque. «Vous avez su avec efficacité conduire les destinées de notre institution avec beaucoup de professionnalisme et un sens très poussé du management. Sous votre direction, notre banque a fait un bond qualitatif visible dans tous les agrégats de gestion, atteignant même la barre symbolique d’un total de bilan de plus de mille milliards de FCFA», témoigne le PCA.

En effet, sous la houlette de M. Travaly, la banque a su bien orienter ses ambitions en entrant pleinement dans le digital. A entendre M. Sangaré, la stratégie du groupe a été bien mise en application. «Nous pouvons le dire fièrement, sans nous tromper, Ecobank est la banque la plus digitale de la place. Ce qui nous a même valu une reconnaissance nationale en plus de toutes les autres distinctions que la banque a reçues. C’est une occasion de fierté pour la banque, et en cela, vous avez été un acteur de premier plan et je me plais à l’affirmer, quitte à blesser votre sens de l’humilité», a ajouté le PCA.

Mais pour le directeur général sortant, Cheick Travaly, ce résultat n’aurait pas pu être sans l’appui d’une équipe de direction et d’un personnel fort, compétent, soudé, engagé, du dévouement d’un conseil d’administration et surtout, de la fidélité des clients d’Ecobank. Les 7 années passées en terre burkinabè sont pour M. Travaly et sa famille, une richesse et d’une densité extraordinaire, témoigne-t-il. Le temps venu de passer le témoin à son successeur, il dit compter sur l’ensemble du personnel pour l’accompagner dans la réussite de sa mission. «Ce n’est certainement pas un hasard s’il a été choisi pour conduire depuis mars 2019, les destinées d’une filiale qui est devenue un acteur majeur tant au niveau du Burkina qu’au sein du groupe Ecobank», fait remarquer M. Travaly.

Moukaram Chanou Alao, nouveau DG/ECOBANK BURKINA

En effet, M. Chanou Alao est un banquier émérite et chevronné justifiant d’une expérience professionnelle de plus de 30 ans acquise en France, au Bénin, au Gabon et au Niger. Il vient de la Guinée où il a fait de la filiale locale, la 1ère banque de la place. Moukaram Chanou place sa mandature sous le signe du progrès, de la modernité et de l’innovation. Ces grands chantiers sont, entre autres, le développement de la digitalisation de la banque. Toute chose qui favorisera l’inclusion financière et permettra aux populations du Burkina d’avoir un service bancaire accessible à tous les niveaux.

Au moment où M. Travaly quitte le Burkina pour le Kenya pour diriger la filiale de Ecobank et celles de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale, la direction de Ecobank-Burkina compte un effectif de 502 employés répartis dans 42 agences. Plus de 100 guichets automatiques de banque sont implantés à travers le pays. Le tout, pour un total bilan de 896 milliards de francs CFA , un total dépôts de plus de 700 milliards de francs CFA  et une contribution au financement de l’économie de plus de 400 milliards de francs CFA.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé