Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs des transports routiers (Fenat) a décidé de surseoir à l’augmentation du prix des tickets de transports qui devrait entrer en vigueur le 5 janvier prochain. C’est ce qu’ont annoncé ses responsables ce 3 janvier à l’issue d’une rencontre avec le chef du gouvernement.

Outre cette décision de ne pas augmenter les couts des tickets de transport, les transporteurs routiers, sous réserve d’une consultation de leur base, ont décidé également de surseoir à leur mot d’ordre de grève de 72 heures. Un mot d’ordre qui consistait à suspendre la desserte des toutes les localités du pays du lundi 7 au mercredi 9 janvier 2019.

« Des discussions de ce matin, nous pouvons dire que les échanges ont été fructueux et nous avons eu de grandes avancées. Ce qui nous permet aujourd’hui de dire que nous allons reconsidérer les mots d’ordre de hausse des tarifs et de l’arrêt des exploitations. Cette fois ci, les discussions étaient franches et sincères et nous avons vu que le gouvernement était dans de bonnes dispositions » a expliqué Bonaventure Kéré, Secrétaire Général de la Fenat et porte-parole de la délégation. 

En rappel, le 31 décembre dernier, les acteurs des transports routiers avaient annoncé une augmentation du prix des tickets de transports à partir du 5 janvier et une suspension de 72 heures des dessertes dans les différentes localités du pays. Pour ces derniers, ces mesures étaient prises pour dénoncer le non respect des accords conclus avec le gouvernement suite à l’augmentation de 75 F CFA du prix du litre du carburant à la pompe. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé