Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs des transports routiers (Fenat) a décidé de surseoir à l’augmentation du prix des tickets de transports qui devrait entrer en vigueur le 5 janvier prochain. C’est ce qu’ont annoncé ses responsables ce 3 janvier à l’issue d’une rencontre avec le chef du gouvernement.

Outre cette décision de ne pas augmenter les couts des tickets de transport, les transporteurs routiers, sous réserve d’une consultation de leur base, ont décidé également de surseoir à leur mot d’ordre de grève de 72 heures. Un mot d’ordre qui consistait à suspendre la desserte des toutes les localités du pays du lundi 7 au mercredi 9 janvier 2019.

« Des discussions de ce matin, nous pouvons dire que les échanges ont été fructueux et nous avons eu de grandes avancées. Ce qui nous permet aujourd’hui de dire que nous allons reconsidérer les mots d’ordre de hausse des tarifs et de l’arrêt des exploitations. Cette fois ci, les discussions étaient franches et sincères et nous avons vu que le gouvernement était dans de bonnes dispositions » a expliqué Bonaventure Kéré, Secrétaire Général de la Fenat et porte-parole de la délégation. 

En rappel, le 31 décembre dernier, les acteurs des transports routiers avaient annoncé une augmentation du prix des tickets de transports à partir du 5 janvier et une suspension de 72 heures des dessertes dans les différentes localités du pays. Pour ces derniers, ces mesures étaient prises pour dénoncer le non respect des accords conclus avec le gouvernement suite à l’augmentation de 75 F CFA du prix du litre du carburant à la pompe. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir