Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort

Image d'illustration

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs du transport routier(Fenat) au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 31 décembre 2018, a annoncé  un réajustement des tarifs de transport à partir de ce 5 janvier  2019.

« Chaque compagnie en raison des charges auxquelles elle fait face va réajuster ses tarifs à partir du 5 janvier 2019 » a fait comprendre la fédération. La raisons avancée par les transporteurs est le  non-respect des accords conclus entre leur corporation et le gouvernement, suite à la hausse du prix du carburant en novembre dernier.  En sus du réajustement, la Fenat a décidé de suspendre la desserte de toutes les localités du pays pour 72h à compter du 7 janvier 2019.

En rappel, le gouvernement burkinabè avait pris l’engagement de prendre des dispositions pour éviter que l’augmentation du prix des hydrocarbures opérée en novembre dernier n’ait de répercussion sur les prix des produits de grande consommation et sur les tickets de transports. Dans cette optique, le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba avait eu des échanges avec l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (Otraf) ainsi que la Fédération nationale des acteurs du transport routier du Burkina (Fenat), le  lundi 19 novembre 2018. 

A l’issue des échanges, les transporteurs avaient pris l’engagement de ne pas répercuter la hausse de 75 F CFA du prix du litre d’essence et de gas-oil sur les tarifs du transport des hydrocarbures et des personnes. Mais, ce lundi 31 décembre, les acteurs du transport routier ont annoncé un réajustement des prix de transport à partir du 5 janvier 2019. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé