Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Image d'illustration

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs du transport routier(Fenat) au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 31 décembre 2018, a annoncé  un réajustement des tarifs de transport à partir de ce 5 janvier  2019.

« Chaque compagnie en raison des charges auxquelles elle fait face va réajuster ses tarifs à partir du 5 janvier 2019 » a fait comprendre la fédération. La raisons avancée par les transporteurs est le  non-respect des accords conclus entre leur corporation et le gouvernement, suite à la hausse du prix du carburant en novembre dernier.  En sus du réajustement, la Fenat a décidé de suspendre la desserte de toutes les localités du pays pour 72h à compter du 7 janvier 2019.

En rappel, le gouvernement burkinabè avait pris l’engagement de prendre des dispositions pour éviter que l’augmentation du prix des hydrocarbures opérée en novembre dernier n’ait de répercussion sur les prix des produits de grande consommation et sur les tickets de transports. Dans cette optique, le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba avait eu des échanges avec l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (Otraf) ainsi que la Fédération nationale des acteurs du transport routier du Burkina (Fenat), le  lundi 19 novembre 2018. 

A l’issue des échanges, les transporteurs avaient pris l’engagement de ne pas répercuter la hausse de 75 F CFA du prix du litre d’essence et de gas-oil sur les tarifs du transport des hydrocarbures et des personnes. Mais, ce lundi 31 décembre, les acteurs du transport routier ont annoncé un réajustement des prix de transport à partir du 5 janvier 2019. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir