Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort

Image d'illustration

ECONOMIE

Le système de rémunération des agents publics de l’Etat au Burkina Faso va connaitre bientôt une réforme. C'est ce qui est ressorti d'un communiqué du ministère en charge de la Fonction publique. Selon cette dépêche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB), le ministre a annoncé la fin de la première phase des travaux.

Dans le communiqué, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo annonce la fin de la première phase des travaux sur la réforme du système de rémunération des agents publics de l’Etat.

Le document parvenu à l’AIB lundi soir, précise que les deux textes majeurs devraient être transmis, ce jour-même, au Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Par la suite, le chef du gouvernement devrait organiser «la Réunion de cabinet d’une part, et le comité de suivi chargé du suivi de la mise en œuvre des conclusions des travaux de la conférence sur le système de rémunération des agents publics, d’autre part, pour les examiner».

«Les textes issus de ces instances seront proposés au gouvernement sous forme de projets de décrets pour examen et adoption», fait remarquer le ministre.

Pr Séni Mahamadou Ouédraogo assure que les citoyens seront tenus informés, par les voies et moyens appropriés, des enjeux de cette réforme majeure qui se propose de retrouver une équité de traitement entre les agents publics du pays. Selon le communiqué, les deux textes majeurs concerne «la mouture nouvelle de la grille salariale des agents publics» et «la mouture de l’avant-projet de décret portant définition et rémunération de la haute fonction publique partant du Président du Faso au chef de service».

 

Agence d’information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé