Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le général de division Ali Traoré est décédé dans une clinique à Tunis où il avait été évacué quelques jours plus tôt. 
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.

ECONOMIE

L’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) et l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ) ont co-organisé la 28e édition des Journées nationales de la qualité et la 7e édition du Prix burkinabè de la qualité. A l’occasion, la cimenterie du Faso (CIMFASO) a reçu le prix d’Excellence de la productivité.


 
La qualité est de plus en plus exigée par les populations auprès de l’ensemble des producteurs des biens et de services. Un défi énorme auquel les entreprises peinent à relever. Tel n’est pourtant pas le cas de la Cimenterie du Faso (CIMFASO) qui a été auréolée le vendredi 30 novembre 2018. La société que dirige le trentenaire Rahim Kanazoé a reçu le prix d’excellence de la productivité à l’occasion de la 7e édition du Prix burkinabè de la qualité. Un prix qui récompense la qualité et la productivité de CIMFASO. Ce prix vient rajouter à celui déjà obtenu en 2016, prix or d’encouragement. Un prix qui ajoute de l’eau au moulin de la société dont le ciment a été utilisé pour la construction de l’échangeur du Nord et de bien d’autres ouvrages de qualité au  Burkina. En effet, la société est déjà certifiée ISO 9001-2008 et ISO 14001 : 2004.
 
CIMFASO en seulement 4 ans d’existence est un opérateur de référence dans la fabrication de ciment avec une production annuelle 1 million de tonnes de ciment de haute qualité répondant aux normes en vigueur. Son usine moderne peut produire des ciments spéciaux à la demande conformément aux spécifications du prescripteur. « Nos produits sont livrés en sac de 50kg ou en vrac citerne. Les sacs de 50 kg sont remplis par deux rotatives HAVER & BOECKER de huit becs chacune avec une technique ultra moderne contrôlée par WIFI. Cette technique permet de contrôler strictement le poids de chaque sac et d’éliminer les variations de poids. Les citernes en vrac sont livrées par deux bouches de remplissage de technologie très ressente avec pesées automatiques et contrôle précis des quantités ainsi livrées »,  foi du directeur général qui se réjouit de cette distinction.  «Nos matières premières et nos produits finis sont rigoureusement contrôlés et testés dans notre laboratoire avec un équipement à la pointe de la technologie. CIMFASO propose une gamme variée de ciment de qualité supérieure répondant aux normes technologiques internationales en vigueur. En plus de la qualité des produits basée sur une expertise avérée, elle met l’accent sur l’innovation du marché burkinabè avec une diversification de l’offre en ciment», a-t-il ajouté.

Autant de qualités qui ont certainement valu la distinction de l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ). Selon le secrétaire permanent de l’association, Ousseni Ouédraogo, sa structure à travers ce prix veut non seulement promouvoir la qualité et la productivité mais aussi, récompenser les initiatives positives des entreprises qui s’illustrent par l’amélioration de la qualité de leurs services. Ainsi, 3 prix ont  été attribués. Il s’agit du prix d’encouragement dans la productivité, du prix d’encouragement à la productivité et du prix d’excellence dans la productivité dont est lauréate CIMFASO.

A travers l’organisation des Journées nationales de la qualité et du Prix burkinabè de la qualité, l’ABNORM et l’ABMAQ souhaitent entre autres promouvoir la culture de la qualité au sein de la population, informer, sensibiliser et former les responsables d’entreprises et l’opinion publique sur les enjeux de la productivité, mais aussi sur les choix appropriés des outils et techniques de productivité et sur le rôle de la productivité dans la relance du secteur industriel au Burkina Faso. « La productivité, un accélérateur pour la performance et la compétitivité au Burkina », Tel a été le thème retenu pour la présente édition. 12 prix dont 4 par catégorie ont été décernés aux entreprises lauréates. Les catégories concernées sont le Prix bronze ou prix d’engagement dans la qualité, le Prix Argent ou prix de la maitrise de la qualité, le Prix Or ou prix d’encouragement à l’excellence et enfin le prix Diamant ou prix d’excellence dans la qualité qui a été remis par le Président du Faso. En plus de ces prix, des prix spéciaux pourraient être décernés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir