Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

ECONOMIE

A partir de ce vendredi 9 novembre 2018, le  prix du litre du carburant à la pompe connaîtra une hausse de 75 F CFA sur l’ensemble du territoire burkinabè. Cette augmentation va concerner l’essence « Super » et le « gasoil ». C’est ce qui ressort du Conseil du ministre tenu ce jeudi 8 novembre 2018.

Avec cette augmentation de 75 F CFA, le prix du litre du Super 91 qui était de 602 F passe à 677 F CFA et le prix du litre du gasoil passe de 526 F à 601 F CFA. 

Selon les explications du ministre porte parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, cette augmentation s’inscrit dans le cadre d’un décret relatif à la sécurisation de l’approvisionnement du Burkina Faso en hydrocarbures. « Il s’agit d’un schéma d’apurement de la dette de l’Etat vis-à-vis de la Sonabel, de l’adoption d’un mécanisme de réajustement des prix des hydrocarbures à la pompe et la décision d’augmenter le prix du « Super » et du « Gasoil » de 75 FCFA par litre pour compter de demain vendredi 9 novembre 2018 » dit le compte rendu du Conseil des ministres.

En rappel, le 11 mai 2016, les prix du carburant avaient été revus à la baisse de 50 F CFA.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir