Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

ECONOMIE

Placé sous le patronage de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président de la République de la Guinée Equatoriale et avec pour thème «avenir du textile africain: défis environnementaux et perspectives de développement socio-économique»,  le Salon international du textile africain (Sita) se tiendra du 28 au 30 novembre 2018 à Ouagadougou.  Le commissariat général dudit Salon a animé une conférence de presse sur les préparatifs de cette 5ème édition ce mardi 6 novembre 2018. 

Le Sita est un marché de promotion, de négociation et d’échanges qui rassemblent sur un même espace, différents professionnels du textile vestimentaire et de l’ameublement (industriels, artisans et stylistes). D’après la directrice générale du Salon, Antoinette Yaldia,  cette 5e édition se tiendra du 28 au 30 novembre 2018 à Ouagadougou avec la participation de pays africains et de ceux d’autres continents et, offrira une plateforme internationale de valorisation du textile africain. 

L’objectif général du Salon est de promouvoir le développement du textile africain à travers la création d’une filière porteuse d’espoir pour l’agriculture africaine grâce à la valorisation du port du tissu traditionnel. «Il s’agit pour les promoteurs du Sita et ses partenaires de valoriser et promouvoir le textile africain, protéger et accorder au textile africain sa place dans le contexte de la mondialisation, faire de la diaspora l’ambassadrice de la promotion du textile africain et enfin, insuffler aux professionnels du textile des ambitions à l’échiquier mondial» a expliqué la directrice du Salon. 

Comme les éditions précédentes, le textile africain sera célébré à travers 6 activités majeures. Il s’agit d’une cérémonie d’ouverture le mercredi 28 novembre sur l’avenue des Tensoba, d’une parade des tenues traditionnelles africains, d’une exposition vente au pavillon Arc –en-ciel  d’exposition du Siao. En sus, il y aura une conférence internationale sur le thème de l’édition le jeudi 29 novembre, des soirées de défilé grand public et enfin une soirée apothéose dénommée «nuit du coton» le vendredi 30 novembre. 

Des innovations majeures, il y en aura 2 pour cette édition du Sita à entendre  la directrice générale. L’une d’elle est le patronage du président de la République de la Guinée Equatoriale et la deuxième, est la trentaine de pays notamment africains (la Guinée Equatoriale, le Niger, le Congo, le Zimbabwe, le Togo, le Cameroun, la Côte-d’Ivoire, le Mali, le Benin, la Guinée Conakry) qui participeront à la grande parade des tenues traditionnelles africaines. 

Pour l’état des préparatifs du Sita 2018, Antoinette Yaldia assure que tout se passe bien et que les différents comités chargés de l’organisation des activités ont été mis en places. Plusieurs milliers de festivaliers sont attendus à Ouagadougou pour cette édition 2018 du Sita.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir