Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

ECONOMIE

Le gouvernement burkinabè va introduire une loi de finance rectificative portant sur le budget exercice 2018. Ce réajustement budgétaire selon les explications de l’exécutif est « lié aux difficultés d’exécution du budget au premier semestre liées notamment aux attaques terroristes et aux mouvements sociaux dans certains départements ministériels comme l’éducation, la santé ou les finances ».

Remis Fulgance Dandjinou, porte parole du gouvernement a expliqué ce mercredi 10 octobre 2018 à l’issue du Conseil des ministres  qu’en plus de ces difficultés, des engagements ont été également pris avec des partenaires sociaux suite à la grogne sociale de 2017 et 2018, entrainant un surplus budgétaire de 93 milliards de FCFA.

« Pour ce faire, des aménagements ont été faits au niveau du budget mettant en avant les dépenses à caractère prioritaire. Il s’agit notamment de la gratuité des soins au profit de la femme et de l’enfant, la défense et la sécurité et l’opérationnalisation de la caisse de dépôt », a expliqué le porte-parole du gouvernement. Par conséquent, tous ces aménagements ont engendré de nouvelles dépenses évaluées à près de 105 milliards de FCFA.

Aussi dans cette nouvelle configuration du budget, le niveau de déficit budgétaire passe de plus de 423 milliards de FCFA  à plus 396 milliards de FCFA soit une amélioration de 6,42%. Avec le réajustement, la nouvelle configuration du budget se présente comme suit : au niveau des recettes, les prévisions ajustées se chiffrent à plus de 1 795 milliards de F CFA contre  plus de 2 018 milliards de F CFA dans la loi de finances initiale. Quant aux dépenses budgétaires, les prévisions ajustées s’élèvent à plus de 2 191 milliards de F CFA, contre plus de 2 441 milliards de F CFA dans la loi de finances initiale.

Source : DCPM/MCRP et Conseil des ministres

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé