Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

ECONOMIE

La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA), la Commission de l’UEMOA, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque Mondiale ont officiellement lancé, ce jeudi 20 septembre 2018 à l’hôtel Ivoire à Abidjan, le Projet régional Banque Mondiale/UEMOA pour la Promotion du Financement de l’Habitat Abordable dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Ce projet vise l’amélioration du financement de l’habitat dans l’UEMOA, en particulier pour les populations à revenus modestes et/ou irréguliers.

Cette cérémonie a été présidée par Monsieur Romuald WADAGNI, Ministre de l’Economie et des Finances du Bénin et Président en exercice du Conseil des Ministres de l’UEMOA, avec la participation des Ministres des Finances de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Togo, et de Guinée Bissau, ainsi que les Ministres de l’Habitat du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, de Guinée Bissau et du Togo.

Le Président de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Abdallah BOUREIMA, et le Président de la BOAD, Monsieur Christian ADOVELANDE, étaient présents. Monsieur le Gouverneur de la BCEAO y était représenté.

Les conventions relatives à ce projet ont été signées à Washington le 13 octobre 2017 entre la BOAD, la Commission de l’UEMOA, la CRRH-UEMOA et la Banque Mondiale pour un montant de 155 millions de dollars américains (90,7 milliards FCFA) dont 130 M$ (76 milliards FCFA) pour le refinancement des banques et systèmes financiers décentralisés (SFD), et 25 M$ (14,7 milliards FCFA) pour l’assistance technique. 

On estime aujourd’hui que la population de l’UEMOA doublera dans les vingt prochaines années passant 110 millions d’habitants à 220 millions d’habitants, et que la plupart seront des citadins compte tenu d’une urbanisation rapide. Cette tendance aggravera l’important déficit actuel de logements estimé à 800 000 unités par an. Or, les banques de l'UEMOA n'octroient qu'environ 15 000 nouveaux prêts hypothécaires par an, soit une infime fraction des besoins.

A la cérémonie de lancement, Monsieur Christian AGOSSA, Directeur Général de la CRRH-UEMOA, a indiqué que ce projet permet à l’institution de mobiliser des ressources concessionnelles pour renforcer son action en faveur des populations à revenus modestes. «Ce Projet devrait faciliter la production d’environ 50 000 nouveaux prêts hypothécaires, et permettra de mobiliser davantage de ressources pour le financement de l’habitat et de l’habitat social grâce à nos émissions obligataires sur le marché financier régional et à l’allongement de leurs maturités», a-t-il souligné.

Les interventions de la CRRH-UEMOA ont aujourd’hui un impact réel sur la distribution de prêts hypothécaires par les banques refinancées en leur permettant d’accorder davantage encore de prêts à l’habitat à leur clientèle, à des taux compétitifs et sur des durées plus longues.

Le Président de la BOAD, Monsieur Christian ADOVELANDE a rappelé dans son intervention le soutien que sa Banque apporte à la CRRH-UEMOA depuis sa conception, et indiqué que ce soutien sera poursuivi. Il a ajouté «la BOAD partage pleinement les objectifs de ce projet et j’invite les autres partenaires au développement à se joindre au mouvement pour améliorer le cadre de vie et les conditions de logement des couches dé-favorisées de nos populations.

Le Président de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Abdallah BOUREIMA, s’est réjoui de «ce projet pilote et innovant qui va permettre aux Etats de bénéficier d’appuis-conseil pour la promotion des logements sociaux, et contribuera à la promotion du marché hypothécaire régional pour faciliter l’accès à la propriété» dans l’Union. 

Le Représentant résidant de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire et Directeur des Opérations pour le Bénin, le Burkina, le Togo et la Cote d’Ivoire, Monsieur Pierre LAPORTE, s’est félicité de l’exécution du projet avant d’ajouter «pour que le Projet soit le plus efficace possible, il est important qu’il soit accompagné par des réformes nationales au niveau de la gestion du foncier et des politiques de logements abordables».

Le Président du Conseil des Ministres de l’UMOA, Monsieur Romuald WADAGNI a procédé au lancement officiel du projet en insistant auprès de ses collègues sur «l’importance des réformes relatives à la gouvernance du foncier et à la fiscalité dans les pays de l’Union pour faciliter le succès du projet». Il a également insisté attiré l’attention de la CRRH-UEMOA sur la nécessaire célérité d’exécution du projet avec ses ressources limitées, afin qu’une seconde phase puisse être rapidement engagée avec des ressources significativement plus importantes et le concours des autres partenaires au développement. 

La CRRH-UEMOA renouvelle ses remerciements aux Autorités de l’Union ainsi qu’à l’ensemble des invités et partenaires qui ont bien voulu honorer de leur présence cette cérémonie. 

 

La CRRH-UEMOA, Finançons ensemble, l’accès à la propriété pour tous.

 

Christian N. D. AGOSSA

Directeur Général de la CRRH-UEMOA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé